Connecte-vous avec nous sur

A la Une

RDC : Une application mobile pour la surveillance des projets et services publics.

Publié

le

La RDC est en proie depuis plusieurs décennies à une corruption endémique. La puissance économique africaine truste les mauvaises places dans les classements en termes de transparence dans la gestion des ressources publiques. Le Centre de Recherche sur l’Anti-Corruption, une organisation basée à l’Est de la République Démocratique du Congo, pourchasse les mauvaises pratiques. Depuis 11 mois, cette jeune OSC met en oeuvre un outil collaboratif en ligne developpé par l’organisation Integrity Action, DevelopmentCheck, qui a pour vocation de permettre les citoyens de surveiller la mise en oeuvre des projets et services publics financés et pourtant mal executés.

DevelopmentCheck s’appuie sur une base de donnée évolutive. Des projets portés, soit par le gouvernement national, ou bien par les agences internationales sont surveillés par les citoyens. Ces projets vont de la construction de route, à celles d’établissements scolaires en passant par les raccordements de canalisations d’eau ou bien l’installation de panneaux solaires. Le plus souvent ce sont des projets de proximité financés par la communauté internationale dont les fonds sont souvent detournés en raison de la fraude, la corruption et la mauvaise gestion.

Donner aux citoyens la possibilité d’agir

L’interface est très simple et accessible. Chaque projet recensé sur DevelopmentCheck est localisé sur une carte. Le budget prévu chaque projet est indiqué. Ainsi que le pourcentage d’exécution réel de ce budget. Enfin une mention indique si le projet est commencé ou non. Et c’est à partir de toutes ces informations que les citoyens [moniteurs communautaires] vivant dans les localités où ces différents projets sont implantés surveillent en temps la mise en oeuvre en comparant les informations et la mise en oeuvre.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC