Urgent : 14 nouveaux cas du virus Ebola découverts à l'est de la RDC - KivuPress.info
Connect with us

A la Une

Urgent : 14 nouveaux cas du virus Ebola découverts à l’est de la RDC

Published

on

La RDC a enregistré mardi dix nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola, dont  sept à Katwa (Nord-Kivu), deux  à Vuhovi (Nord-Kivu) et un à Oicha (Nord-Kivu), rapporte le ministère de la Santé dans un communiqué sur la situation épidémiologique de cette maladie dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri parvenu mercredi à l’ACP.

La même source annonce un cas de guérison dans la journée du mardi 22 janvier 2019 dans le centre de traitement d’Ebola (CTE) de Butembo. On signale aussi onze nouveaux décès des cas confirmés, à savoir quatre  décès communautaires (survenus en dehors des structures de santé) à Katwa et sept dans les CTE dont  trois à Katwa, trois à Butembo et un à Beni.

Depuis le début de cette dixième épidémie d’Ebola en RDC le 1er aout 2018, le cumul des cas est de 699 cas dont 650 confirmés au laboratoire et 49 probables. Au total, il y a eu 433 décès (384 décès de cas confirmés et 49 décès de cas probables). On note également la guérison de 246 personnes. Le ministère de la Santé indique aussi que 252 cas suspects sont en cours d’investigation.

Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles à des changements ultérieurs après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

La RDC a vacciné  64.403 , dont 20.116 à Beni, 13.969 à Katwa, 7.414 à Butembo, 5.866 à Mabalako, 2.506 à Kalunguta, 2.080 à Komanda, 1.911 à Goma, 1.663 à Mandima, 1.477 à Oicha, 1.157 à Karisimbi, 877 à Vuhovi, 789 à Kyondo, 750 à Masereka, 700 à Lubero, 599 à Mutwanga, 442 à Musienene, 434 à Bunia, 358 à Kayina, 355 à Tchomia, 334 à Biena, 167 à Nyankunde, 127 à Kirotshe, 125 à Nyiragongo, 114 à Alimbongo et 13 à Kisangani, rappelle-t-on.

Attaque du bureau de la coordination de la riposte contre l’épidémie d’Ebola à Komanda

Le même communiqué indique aussi que le bureau de la coordination de la riposte contre l’épidémie d’Ebola à Komanda dans la province de l’Ituri a été attaqué dans la journée du dimanche 20 janvier 2019 par un groupe de motards, suite à une altercation entre un motard et des agents de santé placés à un poste de contrôle sanitaire dans la zone de santé de Komanda.

Selon la source, après avoir refusé de se laver les mains et de se soumettre au contrôle de température, le motard a essayé d’agresser les agents de santé. Les agents de police présents sur les lieux ont alors arrêté le motard.

En signe de protestation, un groupe de motards a décidé de s’attaquer au poste de contrôle sanitaire, à la base de vie des agents de la riposte et au bureau de la coordination de la riposte à Komanda. Heureusement, grâce à l’intervention rapide de la police, les dégâts matériels sont infimes avec quelques chaises cassées au bureau de la coordination. Deux agents de la riposte ont été légèrement blessés.

Notons que si tous les citoyens respectent les mesures sanitaires préconisées par le ministère de la Santé, il est possible de faire en sorte que, même si un cas d’Ebola arrivait dans de nouvelles zones de santé, il ne serait qu’un cas sporadique et n’entraînerait pas une nouvelle flambée épidémique.

Advertisement
Comments

POLITIQUE

EBOLA

Tendances