Connecte-vous avec nous sur

A la Une

La RDC veut rejoindre la Communauté des États de l’Afrique de l’Est

Publié

le

Le Président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncé jeudi à Nairobi, où il était reçu mercredi par son homologue Kenyan, Uhuru Kenyatta, l’intention de la RDC d’intégrer la communauté des Etats de l’Afrique de l’Est  (CAE).

Félix Antoine Tshisekedi,  qui a reconnu le rôle important joué par le port de Mombasa  en  Tanzanie pour  le bien-être économique de la RDC, a affirmé que son pays était prêt d’intégrer ce regroupement sous régional en vue du renforcement de ses liens économiques avec les autres pays de cette partie du continent.

Dirigée pour le moment par le Président rwandais Paul Kagame, la communauté d’Afrique de l’Est  qui regroupe le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud et la Tanzanie, avait lancé en 2010 son marché commun des biens, du travail et des capitaux de la région. La région de l’Afrique de l’Est couvre une superficie de 1,8 million de Km2 avec une population d’environ 150 millions et dispose d’importantes ressources naturelles.

Un agenda de travail chargé à Nairobi

Les problèmes de développement notamment celui des infrastructures ainsi que ceux liés à la formation ont occupé une bonne partie de l’agenda du Président Félix Tshisekedi lors de son séjour à Nairobi où il s’était entretenu non seulement avec son homologue Uhuru Kenyata mais également avec son principal opposant Raïla Odinga.

Le Président kenyan a proposé, lors de sa rencontre avec son  homologue congolais, l’aide de son  pays pour stabiliser le Congo et y maintenir la paix. Il a expliqué que « le Kenya a tiré de précieuses leçons de ses tensions politiques passées et souhaite les faire partager. »

Par ailleurs, le Président Félix Antoine Tshisekedi a également rencontré la communauté congolaise de Nairobi qui lui a soumis plusieurs doléances notamment la baisse du prix du passeport, l’équivalence des diplômes, des facilités pour les affaires avec l’intégration de Kinshasa dans la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) ou encore l’ouverture d’une chambre de commerce RDC – Kenya.

 Le Président de la République qui  est revenu sur la nécessité de la réconciliation, a  rappelé son engagement de travailler avec tout le monde, en exhortant  les Congolais vivent souvent dans des conditions difficiles à l’étranger de  rentrer au pays. Il a promis de tout mettre en œuvre pour ne pas faire fuir les Congolais de leur pays.

Nairobi est la deuxième étape la première tournée sous régionale du Président Félix Tshisekedi entamée le mardi 05 février à Luanda en Angola et qui se poursuit le jeudi 07 février à Brazzaville en République du Congo avant sa participation à son premier sommet de l’Union africaine le week end à Addis-Abeba en Ethiopie.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC