Connecte-vous avec nous sur

A la Une

Fayulu à l’ONU pour éclater et réclamer la “vérité des urnes”

Publié

le

AFRICANEWS.COM – Revendiquant la victoire à la présidentielle du 30 décembre, le leader de l’opposition en RDC entend se confier au Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour que l’institution fasse manifester la « vérité des urnes ». Pari quasiment difficile à gagner.

Martin Fayulu, entrera-t-il dans l’histoire politique de la RDC comme adepte invétéré de la vérité des urnes ? Oui, vu l’opiniâtreté affichée par le leader de la coalition « Lamuka » (réveille-toi en lingala.) pour que la vérité soit dite à propos de la présidentielle du 30 décembre.

Une présidentielle qu’il aura perdu avec 34 % des voix au profit de l’actuel chef de l‘État congolais Félix Tshisekedi (38 % des suffrages), d’après la commission électorale (CENI) et la Cour constitutionnelle.

Insatisfait de la décision des deux institutions, Fayulu se confie désormais aux institutions internationales. D’abord la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples où il a récemment déposé sa requête dans laquelle il revendique 60 % des suffrages. Quitte à se considérer comme président « légitime » de la géante RDC.

Si la réponse de l’institution de l’Union africaine tarde à tomber, le président-fondateur du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) entend monter un peu plus haut avec ses doléances : il promet de se confier au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Fayulu obtiendra-t-il gain de cause ?

« Les avocats ont déposé une requête à la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. J’irai à Genève, on va continuer avec le Conseil des Droits de l’Homme des Nations-Unies. Il y a aura beaucoup de recours, il y aura beaucoup de dossiers de justice », a prévenu Martin Fayulu, lors d’une conférence de presse animée samedi à Genève en Suisse.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC