Connecte-vous avec nous sur

A la Une

Desintox: la star tanzanienne de gospel « Rose Muhando » n’est pas morte.

Publié

le

L’année dernière, une vidéo avait pris d’assaut les réseaux sociaux montrant la star tanzanienne du gospel Rose Muhando, affaiblie et montrant des signes d’une maladie grave. Selon les rumeurs du mois dernier paru sur le web et les médias est-africains, « la chanteuse a finalement rendu l’âme ». Il est également allégué qu’elle était possédée par des démons.

S’adressant la semaine dernière à Heads Up, Rose a démenti les rumeurs.

«Je suis en très bonne santé. Les médias tanzaniens sont déterminés à ternir mon nom et je ne sais pas pourquoi. J’ai même assisté à des réunions et travaillé sur mon retour sur la scène musicale », a-t-elle déclaré.

L’année dernière, Rose, âgée de 39 ans, lauréate du Kenya Groove Awards 2008 dans la catégorie Meilleure artiste de gospel en Afrique, a exprimé sa déception devant les médias pour avoir propagé les rumeurs.

Muhando a révélé qu’elle avait contracté une ‘maladie étrange’ et a promis de la rendre publique une fois le diagnostic établi.

«Je souffrais d’une maladie étrange qui a fait gonfler mes jambes pendant trois mois. Je vais apporter la preuve du médecin pour que vous compreniez que je n’ai pas 18 ans », a-t-elle dit.

L’année dernière, Rose a nié les allégations selon lesquelles elle s’était fait avorter et risquait d’être emprisonnée.

Elle a affirmé que ses « ennemis » avaient lancé la rumeur après les avoir virés de son équipe.

«J’ai décidé de me débarrasser de certaines personnes de mon équipe et cela ne leur a pas plu. Ils travaillent maintenant très dur pour tuer ma carrière et faire venir de nouveaux artistes qu’ils peuvent utiliser », a-t-elle affirmé.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC