Connecte-vous avec nous sur

A la Une

Delly Sesanga propose la “réduction des rémunérations des députés”

Publié

le

Les travailleurs les mieux payés de la République, nos députés, nos sénateurs, nos ministres! Plutôt que le niveau de leurs rémunérations, “ce sont leurs privilèges et indemnités annexes qui consomment le budget de l’Etat”, estime l’honorable Delly Sesange.

L’économie du pays est en rouge mais le souci de la classe dirigeante est apparemment s’enrichir au détriment de la population. Pendant que le pays traverse une période difficile, les élus du peuple se taillent une part du lion: “un salaire d’environ 6 000 dollars par mois”.

En ajoutant les émoluments des excellents ministres, vous constaterez que moins de 1% de la population s’approprie la quasi-totalité du budget national. Une façon de continuer d’entretenir la misère du peuple pour se tailler une place du seigneur dans la société plutôt que penser sur des stratégies de faire sortir le pays de la situation actuelle au regard de la souffrance du peuple.

Revoir les salaires des députés à la baisse

Selon l’honorable Sesanga, “On ne peut bâtir l’avenir en consacrant toutes les ressources de l’Etat aux salaires et fonctionnement des Institutions politiques”.

Réduire les « salaires » des parlementaires — ou plus précisément leurs « indemnités » paraît tout à fait raisonnable, souhaitable et urgent, surtout compte tenu de la dégradation de l’économie congolaise . Plus généralement, la réduction du train de vie de l’Etat, par la baisse des salaires et indemnités des parlementaires et ministres. Cette baisse doit être envisagée afin d’économiser les fonds qui devront par la suite financer la réhabilitation des routes, la construction d’écoles et d’hôpitaux.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC