Connecte-vous avec nous sur

A la Une

Le député Kaliba Mulanga dénonce les tueries de Fizi et demande l’annulation de l’arrêté portant nomination des bourgmestres de Minembwe.

Publié

le

Dans une lettre adressée au Président de la République, le député élu du territoire de Fizi Pardonne Kaliba Mulanga dénonce le mauvais comportement des officiers des FARDC et demande également l’intervention du chef de l’Etat pour mettre fin au carnage perpétré dans les villages du secteur de Louez à Fizi.

Le député accuse également Enock RUBERANGABO d’avoir planifié la guerre dans cette région de Fizi. “Ces attaques sont l’œuvre de groupes armés dénommés NGUMINO et TWIGANERO contre la population autochtone (FULIRU, NYINDU et BEMBE)”, peut-on lire dans la lettre diffusée sur la page Facebook du parti politique Patriotes Résistants Mai-Mai.

Dans cette correspondance, le député dénonce “le mauvais comportement des généraux et des officiers des FARDC, membres de l’ancien mouvement rebelle RCD, qui arment ces rebelles avec des munitions de l’armée gouvernementale.

Alors que la situation est toujours tendue dans cette région et que la violence à l’égard des femmes continue, le député Kaliba Mulanga implore le président Felix Tshisekedi d’envoyer dans les plus brefs délais une équipe d’inspection générale des FARDC chargée d’enquêter sur les allégations de crimes perpétrés par les groupes rebelles tribaux NGUMINOO et TWIGANERO, ainsi que la suspension de l’arrêté portant nomination d’animateurs de la commune de Minembwe.

Le député Kaliba Mulanga demande également le désarmement de tous les civils et les groupes armés tribaux sans exception et que les officiers responsables des meurtres de KAFULO, de Kilembwe et des villages environnants de Minembwe soient traduits en justice.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC