Connecte-vous avec nous sur

A la Une

«L’année 2019 sera celle de la RDC», selon le sous-secrétaire d’Etat américain Tibor Nagy

Publié

le

«L’année 2019 sera celle de la RDC», a affirmé le secrétaire d’État adjoint des Etats-Unis pour les affaires africaines, Tibor Nagy, au terme d’une séance de travail qu’il a eue mercredi avec le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en visite de travail aux Etats-Unis à l’invitation du gouvernement américain.

Se disant heureux d’accueillir le «tout premier Président élu démocratiquement et ayant accédé au pouvoir dans le cadre d’une véritable alternance démocratique dans un pays d’Afrique centrale», Tibor Nagy estime, au regard d’un nombre important de développements positifs enregistrés en Afrique depuis l’année 2018 qui était celle de l’Ethiopie, que 2019 sera celle de la RDC car, «pour la toute première fois de son histoire, le Congo sera une véritable démocratie et une véritable République».

Le secrétaire d’État adjoint  américain a, à cet effet, relevé quelques réalisations du Président Félix Tshisekedi depuis son accession au pouvoir le 24 janvier dernier en mettant en exergue l’amélioration des relations entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda, la libération des prisonniers politiques, la fin des arrestations arbitraires, la liberté reconnue aux opposants politiques de manifester en toute liberté, la poursuite devant les instances judiciaires des policiers ayant fait un usage excessif de la force, la suspension des responsables de l’Etat accusés de corruption. Tibor Nagy a également mentionné la main tendue du Président Tshisekedi à la société civile et son élection à la vice-présidence de l’Union africaine.

La RDC engagée sur la voie de la modernité

Pour sa part, le Président Félix Antoine a réaffirmé sa détermination à engager la RDC sur la voie de la modernité. A cet effet, il a indiqué que les réformes déjà entamées vont se poursuivre aussi bien sur le plan politique qu’économique.

«Je veux faire de la RDC le fer de lance des pays d’Afrique», a déclaré le Président de la République, rassurant que son pays dispose énormément des potentialités et d’opportunités d’évoluer rapidement vers cet objectif.

C’est pour cela qu’il a inscrit parmi ses priorités la lutte contre la corruption devenue endémique et contre l’insécurité ainsi que des actions pour la structuration de l’administration congolaise. Le Président Félix Tshisekedi qui met l’homme congolais au centre de son action, s’investit également dans l’amélioration de l’éducation et de la santé.

L’amélioration du climat des affaires pour attirer les investisseurs fait également partie des priorités du Président de la République. «En améliorant notre administration, nous pourrons rassurer les investisseurs parce que nous améliorerons le climat des affaires. C’est ce qui motive ma présence ici aux USA», a t-il ajouté, soulignant au passage son souhait de voir les Etats-Unis jouer un grand rôle dans l’émergence de la RDC. Les Etats-Unis étant traditionnellement un pays ami de la RDC, le nouveau Chef de l’Etat congolais souhaite que ce lien d’amitié se consolide davantage pour devenir un partenariat gagnant-gagnant. ACP

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC