Connecte-vous avec nous sur

A la Une

Accusée de sorcellerie, une femme de 40 ans est égorgée à Kalemie.

Publié

le

Le ministre provincial de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumière du Tanganyika, Dieudonné Kamona Yumba,  a condamné énergiquement jeudi l’assassinat par égorgement au couteau de Mme Joséphine Kika, la quarantaine révolue par ses plus proches qui la soupçonnait d’avoir tué par sorcellerie huit de ses propres enfants.

Le ministre Kamona qui était accompagné, commissaire provincial de la police du Tanganyika, le commissaire divisionnaire adjoint Jean Yav Mukaya, s’est rendu au domicile de Mme Joséphine Kika situé au quartier kalumbi à Kalemie ville pour le constat.

La victime Kika a été inhumée au cimetière de Kachelewa après le constat de la délégation ministérielle et une enquête a été ouverte à cet effet,  pour arrêter les auteurs de cet assassinat.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC