Connecte-vous avec nous sur

A la Une

Affrontements à Fizi: une mission se rend sur place pour la stabilisation

Publié

le

Le commandant de la 33ème  Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos appelle les communautés qui se battent dans les hauts plateaux de Minembwe en territoire de Fizi à cesser avec les violences et de donner la chance à la paix.

Appel lancé lors de son arrivée, jeudi 16 Mai 2019, à Minembwe avec une forte délégation composée des députés provinciaux, des ministres provinciaux sous la conduite du gouverneur intérimaire du Sud-Kivu Adolphe Bizimungu Doli.

Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 Sud Sud-Kivu le Capitaine Dieudonné Kasereka, l’objectif de cette mission est de trouver solution aux violences signalées ces derniers jours dans le secteur de Nganja en groupement de Balala Nord et aux environs de Minembwe en territoire de Fizi.

Aussitôt arrivée, la délégation a entendu les responsables de différents services de sécurité et quelques notables. Dans des discussions, tous sont tombés d’accord sur le fait que la situation à Fizi n’est pas due aux conflits intercommunautaires.

Cela est plutôt causé par la présence d’une multiplicité des groupes armés et l’absence de l’autorité de l’État dans plusieurs villages, à en croir Dieudonné Kasereka.

Il se félicite de voir que depuis l’arrivée de la délégation à Minembwe, aucun village n’a été incendié, ce qui signifie que le message lancé au nom de la paix a été suivi.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 Sud Sud-Kivu précise que pour la journée de vendredi 17 mai 2019, la délégation a échangé avec d’autres couches de la population.

Pour rappel, plusieurs maisons et villages ainsi que les écoles ont été incendiés depuis le début des affrontements intercommunautaires qui ont opposé les communautés Bafuliru, Banyindu et Banyamulenge ainsi que les miliciens du groupe Ngumino.

Et dans un point de presse tenu hier jeudi 16 Mai, le président de la Coordination de la société civile forces vives de Fizi Me Mutu Santos Kitandala a indiqué que la situation était en train de se détériorer au jour le jour.

Il a alors appelé les autorités et tous les notables de Fizi à se mettre sur une même table et s’impliquer résolument pour la cohabitation pacifique entre toutes les communautés.

Publicité
Commentaires

DERNIERES MINUTES

EPIDEMIE EBOLA EN RDC