Loading

Augmentation mammaire à Lausanne – Savoir et comprendre

C’est l’une des opérations les plus répandues et elle est toujours très demandée tant par les jeunes filles que par les femmes plus âgées qui, pour diverses raisons, ne se sentent pas à l’aise avec leurs seins et désirent fortement un décolleté plus sensuel et féminin : de nombreuses personnes subissent une Augmentation mammaire, une chirurgie plastique très courante qui permet une augmentation plus ou moins importante de la poitrine.

Qu’est-ce que la chirurgie d’augmentation mammaire ?

L’additif de mastoplastie permet en effet, par la mise en place de prothèses spéciales, d’agrandir un sein peu développé ou de reconstruire un décolleté ruiné par la grossesse, l’allaitement ou même simplement par une forte perte de poids.

Au cours de l’opération, une petite incision est pratiquée sous l’aisselle, sur le sous-mammaire ou dans la zone autour de l’aréole, ce qui est essentiel pour insérer et positionner facilement les prothèses, souvent en gel de silicone, en hydrogel ou en solution saline.

Combien coûte l’augmentation mammaire ?

La reconstruction mammaire n’est plus aussi chère qu’auparavant : les prix ne sont plus aussi prohibitifs et varient en fonction de plusieurs facteurs tels que la clinique choisie, les chirurgiens qui opèrent, le type de prothèse et le nombre de contrôles postopératoires.

Et très souvent aussi, lorsque vous subissez cette opération, vous pouvez en profiter pour éliminer les vergetures, corriger la taille de l’aréole ou changer sa forme, ce qui fait inévitablement monter le prix.

L’augmentation mamamire : comment elle a évolué au fil du temps

De Pamela Anderson à Angelina Jolie, de Blake Lively à Anne Hathaway : il y a apparemment de nombreuses stars d’Hollywood qui n’ont pas pu résister à la tentation et se sont offert quelques tailles de soutien-gorge supplémentaires.

Entre la fin des années 80 et les années 90, la tendance était de montrer fièrement leurs seins clairement refaits, et la mastoplastie additive était presque un symbole de statut.

Aujourd’hui, grâce aussi à l’évolution des techniques chirurgicales, tout est très différent et les gens préfèrent des décolletés beaucoup plus naturels qui ne doivent plus être mis en valeur comme ils l’étaient auparavant.

Le luxe d’une poitrine naturelle : la reconstruction mammaire par effet naturel

Il n’est donc pas surprenant de voir se répandre le Look and feel naturel, un nouveau concept imaginé par le Dr Riccardo Marsili, un chirurgien plasticien de Paris qui révolutionne le monde de la chirurgie plastique et qui considère l’augmentation mammaire comme une sorte de don de soi à offrir pour se sentir mieux dans sa peau, et non comme un luxe à étaler aux autres.

L’objectif est une opération qui n’altère pas la fonctionnalité normale du sein et qui assure en même temps une poitrine naturelle et harmonieuse qui s’adapte parfaitement au physique et aux proportions spécifiques de chaque patient.

Comment parvenir à ce résultat ? En étudiant en détail les mesures de la patiente (de la distance entre les seins à la taille de la poitrine en passant par le type de peau) qui sont prises par une machine innovante, Vectra 3D.

Comment choisir le chirurgien plastique

Mais une intervention de mastoplastie additive ne peut et ne doit pas être prise sous la jambe et afin de ne pas courir le risque de complications et de s’assurer que tous les fils sont lisses, il est essentiel de se tourner vers les meilleurs professionnels du domaine.

Même au prix d’un petit supplément de dépenses, il vaut mieux s’en remettre à l’expérience de chirurgiens hautement spécialisés travaillant dans des cliniques qualifiées, avec une équipe de médecins et d’anesthésistes expérimentés et des machines de dernière génération.

En général, le bouche à oreille fonctionne toujours très bien et il peut être très utile d’écouter les expériences de personnes de confiance qui ont déjà subi l’opération et qui ont été satisfaites.

Et pour faire le bon choix, une vérification rapide du curriculum vitae du chirurgien et de la structure dans laquelle il travaille peut également aider : mieux vaut douter des médecins qui promettent des miracles sans jamais signaler les risques et complications possibles ou des centres qui proposent des additifs pour la chirurgie mastoplastique à des prix excessivement réduits.

Augmentation mammaire Lausanne : que faire avant l’opération

Une fois que vous avez trouvé le bon professionnel et défini le jour de l’opération, c’est le médecin lui-même qui informe le patient sur la procédure à suivre avant l’opération et qui se contente de suivre ses conseils pour s’assurer que tout se passe comme prévu.

En général, la veille, pas de nourriture et d’eau après minuit ; pas de vernis à ongles, pour permettre aux médecins de surveiller la saturation en oxygène du sang ; pas de piercings, qui doivent absolument être retirés avant l’opération.

En bref, il suffit de tenir compte des règles habituelles qui s’appliquent à la plupart des opérations chirurgicales.

Augmentaation mammaire : temps de récupération

Ce qui incite souvent ceux qui veulent opérer, c’est le post-opératoire mais, à de rares exceptions près, les temps de récupération sont généralement assez rapides.

Après une mastoplastie additive, c’est le même chirurgien qui prescrit une thérapie ad hoc pour la douleur qui peut survenir surtout dans les premiers jours.

Les pansements sont généralement retirés après 5/6 jours, les points de suture après environ 15 jours ; tandis que le soutien-gorge de contention doit être porté pendant au moins 3 ou 4 semaines.

Outre un certain gonflement et une certaine difficulté à soulever des poids, il est déjà possible, une semaine après l’opération, de reprendre les activités quotidiennes normales, y compris la conduite automobile ; tandis que le retour à la salle de sport et la récupération totale prennent de 4 à 6 semaines.

Augmentation mammaire  : quels sont les risques ?

Comme toutes les procédures chirurgicales, la mastoplastie n’est pas sans risque, mais grâce aux nouvelles techniques utilisées, la menace de complications a été considérablement réduite.

Le soutien des autres
Dans la période post-opératoire, la proximité émotionnelle des proches, parents ou amis, est très importante. Pendant les premiers jours ou les premières semaines, selon la taille de l’opération, il est facile de se sentir anxieux et inquiet et une bonne compagnie est vraiment utile. Se tenir à l’écart des personnes négatives, hypercritiques, qui ne tolèrent pas les points de vue, etc.

Comment faire face aux critiques
Plus l’intervention est visible et radicale, plus il est facile de recevoir des commentaires tels que « je vous préférais avant » ou « vous n’aviez pas besoin de chirurgie ». Les motivations de ce type de critique sont les plus diverses et souvent inconscientes, ce qui n’enlève rien au fait qu’elles peuvent ajouter un stress supplémentaire et totalement inutile à la convalescence. N’attendez pas de compliments – les gens sont généralement plus généreux avec les critiques qu’avec les bonnes paroles – ne vous donnez pas la peine de défendre votre choix d’opérer, rappelez-vous qu’immédiatement après l’opération, les résultats que vous voyez ne sont pas définitifs et que les commentaires négatifs qui vous sont adressés concernent un aspect transitoire, inévitablement destiné à s’améliorer. Soyez patient, rappelez-vous que vous avez opéré pour vous faire du bien et non pour plaire ou surprendre les autres, cherchez de l’aide et du réconfort auprès des personnes qui vous aiment et qui vous sont proches émotionnellement. Restez concentré sur vos objectifs, rappelez-vous les raisons qui vous ont conduit à ce choix et n’oubliez pas qu’au moins à l’heure actuelle, le temps joue en votre faveur.

Réagir à l'article