Loading

Botox Paris, trouver le bon médecin

Source : https://www.riccardomarsili.fr/medecine-esthetique/toxine-botulique

Les injections de botulinum sont appliquées à la fois à des fins esthétiques pour réduire les rides et pour traiter diverses pathologies : voyons lesquelles.

“C’est la bonne dose qui différencie une drogue d’un poison.” C’est très vrai dans le cas de la toxine botulique, qui, même à trop fortes doses, peut être mortelle : à très faibles doses, en revanche, les injections de botulinum peuvent être utilisées à la fois pour traiter un certain nombre d’états pathologiques et à des fins cosmétiques pour réduire les rides. Les mêmes mécanismes chimiques sont à la base des effets létaux et curatifs du botulisme : voyons ce qu’ils sont et quelles conséquences concrètes ils entraînent.

Le mécanisme d’action : les effets sur les muscles

En effet, la toxine botulique inhibe la libération d’acétylcholine, le principal neurotransmetteur à l’origine des contractions musculaires. Sans l’action de l’acétylcholine, la communication entre les nerfs et les muscles est interrompue, ce qui entraîne une paralysie flasque de ces derniers et une réduction de la sécrétion glandulaire. L’absorption de fortes doses de toxine botulique provoque la paralysie des muscles respiratoires et donc la mort, la dose thérapeutique d’injections de botulinum sert plutôt à réduire l’activité des muscles qui, en raison de certaines maladies, sont hypertoniques, ou qui avec leur contraction provoquent des rides. Voyons plus en détail quelles sont les applications les plus importantes du botulinum :

Quelques applications

Réduction à des fins esthétiques des rides du visage, qui se forment avec le temps et l’usure des muscles du visage, qui se contractent et se relâchent continuellement ;
Incontinence : les injections de botulinum peuvent réduire l’hyperactivité de la vessie, un trouble très ennuyeux qui peut affecter pratiquement tous les aspects de la vie des personnes concernées.

Spasticité : c’est une condition qui consiste en une augmentation anormale du tonus musculaire, qui peut résulter d’une blessure au cerveau ou à la moelle épinière. Elle peut être causée par un traumatisme à l’accouchement, une ischémie cérébrale, une blessure à la tête ou à la moelle épinière.

La dystonie spasmodique : c’est une affection causée par des contractions involontaires des muscles du larynx, qui peuvent provoquer des troubles de la parole. Dans ce cas, les injections de botulinum stoppent les spasmes et le patient acquiert une phonation plus fluide.
Transpiration excessive : le traitement bloque dans ce cas les neurotransmetteurs qui provoquent une transpiration excessive au niveau des aisselles, des paumes ou de la plante des pieds.
Strabisme : dans ce cas, la toxine provoque une amélioration, souvent à long terme, de l’alignement des yeux.
Blépharospasme : c’est un trouble gênant qui provoque une fermeture persistante et forcée des paupières, qui peuvent rester fermées pendant plusieurs heures et provoquer une cécité temporaire. Les injections de botulinum, appliquées à l’aide d’une fine aiguille dans l’épaisseur des paupières, sont le remède le plus efficace contre cette maladie.

Questions sur les injections de botox :

Combien de temps les effets du Botox durent-ils sur un visage jeune ?

4-6 mois, comme pour un visage plus tardif, l’âge n’a pas d’effet sur la durée

Quel est l’âge auquel on peut commencer à utiliser la chirurgie esthétique et donc le Botox ?

Le Botox vise à traiter les rides d’expression sur la partie supérieure du visage, autour des yeux et sur le front. Il n’y a pas d’âge réel pour commencer. Cela dépend de l’évidence de ces lignes d’expression. Dans certains cas, il peut même y avoir une indication à partir de l’âge de trente ans. Cependant, la majorité d’entre eux le font après l’âge de 40 ans.

Est-il possible de s’exposer au soleil après un traitement ? Si oui, après combien de jours, sinon, pourquoi pas ?

Oui, c’est également possible dès les premiers jours. Si aucun petit bleu d’infiltration n’apparaît, vous attendez quelques jours pour qu’il soit résorbé.

Pourquoi est-il important de choisir un chirurgien esthétique plutôt qu’un centre de beauté ou un dermatologue ?

Pour la même raison, vous allez chez un cardiologue pour un problème cardiaque ou chez un endocrinologue si vous êtes diabétique. Ce type de traitement x des fins esthétiques font partie de la spécialisation en chirurgie plastique, et non d’autres spécialités. Qu’ils soient également réalisés par d’autres spécialistes parce qu’ils ne font pas appel à des concepts compliqués à comprendre ou à des difficultés techniques pertinentes pour les réaliser, est une autre question.

Le traitement fait-il mal ? Cela fait-il mal ?

Elles sont effectuées à l’aide d’une aiguille très fine, qui est également difficile à voir, de sorte que la douleur, si elle existe, est minime.

Les Fillers en médecine esthétique

Correction des rides de la bouche avec un produit de comblement >> L’apparition plus ou moins précoce des rides autour de la bouche et plus visiblement sur la lèvre supérieure est due au vieillissement de la peau. La cause principale est la perte de consistance des lèvres, et la fumée qui accélère ce processus. En corrigeant les rides des lèvres, l’objectif est de donner un aspect plus jeune au visage, tout en améliorant le sourire.

Évaluation préopératoire >> Un simple examen médical vous permet de vérifier les dégâts et de proposer une solution. Une documentation photographique vous permet de vérifier les résultats du traitement. Contre-indications possibles : infections dans la région ou à proximité.

Pour ce type de traitement, on utilise des produits biocompatibles qui peuvent être réabsorbés au fil du temps et qui peuvent être répétés après 4 à 6 mois. Une crème anesthésiante est étalée avec des aiguilles très fines pour apaiser la douleur de l’injection. La stérilité absolue et le dosage du matériel sont essentiels pour éviter les asymétries entre les pièces. Pour une solution plus durable dans le temps, le traitement au laser erbium est utilisé spécifiquement pour le traitement des fines rides des lèvres et du visage.

Période post-opératoire >> En cas d’injection, un léger gonflement pendant les heures suivantes est indiqué, tandis que pour un traitement au laser, un pansement avec un temps de guérison d’au moins 7-8 jours est nécessaire. Pour les deux traitements, le patient ne doit pas être exposé au soleil et aux lampes solaires pendant au moins 14 jours.

Correction des rides du visage avec un produit de comblement
Avec l’âge, les lignes d’expression ont tendance à augmenter. En outre, une exposition prolongée et répétée au soleil sans protection adéquate peut accélérer ce processus de vieillissement. Le lifting facial/frontal permet de corriger ces rides, à l’exception des rides des lèvres (voir le traitement des rides péri-buccales), du menton, de la racine du nez (rides frontales-glabellaires) et enfin des rides autour de la région des yeux (dites pattes d’oie).

Toutefois, la correction de ce dernier est obtenue :

Par injection de produits de remplissage résorbables à répéter après 4/6 mois,
Avec injection de toxine botulique, entraînant une paralysie temporaire (6 mois) des muscles faciaux (en France, l’utilisation du botulinum est soumise à des restrictions).

En ce qui concerne les rides plus profondes comme les rides naso-géniennes et glabellaires, la correction se fait par l’injection de produit de comblement dans le derme en profondeur, et l’injection de graisse prélevée chez le même patient (lipolifting).

Voire aussi : https://www.le-bottin.com/augmentation-mammaire-paris

 

Réagir à l'article