Loading

Dernières nouveautés sur le Coronavirus

6h07 – États-Unis, plus de 10 000 morts dans les maisons de retraite
Aux États-Unis, plus de 10 000 personnes, pour la plupart âgées, sont décédées des suites d’un coronavirus ou de causes connexes dans des établissements de soins de santé. C’est ce qu’écrit le “Wall Street Journal”, qui cite plusieurs dirigeants de ces établissements dans tout le pays, tous d’accord pour demander une accélération des tests pour le diagnostic de Covid-19. Une enquête menée par le “Wall Street Journal” a révélé plus de 10 700 décès dans  plus de 35 États de l’Union.

3h00 – Ouverture de la bourse de Tokyo en hausse
L’indice Nikkei au début de la négociation a affiché une croissance de 0,82 %, après les pertes de la veille.

2h03 – Mâchoires : le coronavirus reviendra sûrement à l’automne
“Je suis sûr qu’il y aura une épidémie de coronavirus cet automne, mais nous serons mieux préparés. La taille de la menace dépendra de notre réaction”, a déclaré Anthony Fauci, le virologue de renom du groupe de travail américain sur les coronavirus, qui a gelé l’optimisme de M. Trump.

1h27 – Atout : je ne suis pas d’accord avec la réouverture en Géorgie
“J’ai dit au gouverneur de Géorgie Brian Kemp que je ne suis pas très d’accord avec sa décision d’ouvrir certaines installations, qui violent les directives de la phase 1 pour l’incroyable population de Géorgie”, a déclaré le président Donald Trump lors de la réunion du groupe de travail sur les coronavirus. “Je veux qu’il fasse ce qu’il pense être juste, mais je ne suis pas d’accord avec lui sur ce qu’il fait”, a expliqué M. Trump, ajoutant : “C’est trop tôt. Je pense que c’est trop tôt”. Kemp, un républicain et fidèle allié de Trump, a annoncé lundi que la Géorgie autorisera l’ouverture demain de salons de beauté, de massothérapeutes, de bowling et de salles de sport. Les églises pourront également rouvrir, tandis que les restaurants et les cinémas devraient ouvrir lundi.

0h33 – Atout : le virus pourrait ne pas revenir en automne
Le président Donald Trump n’est pas d’accord avec les experts qui prédisent une deuxième vague de coronavirus à l’automne prochain. “Il y a aussi une chance que cela ne revienne pas”, a-t-il déclaré lors du briefing de la Maison Blanche, et même si cela revient, “ce ne sera pas du tout comme ce que nous vivons.

0,21 – États-Unis : 46 609 morts, 842 000 personnes infectées…
Aux États-Unis, les décès dus aux coronavirus ont dépassé 46 000 (46,609 pour être exact) alors que les cas positifs sont plus de 842 000 (842 319). Ce sont les dernières données de l’Université Johns Hopkins. Les décès au cours des dernières 24 heures ont été de 1 738.

23.39 – Le directeur médical américain est destitué : “J’étais contre la chloroquine”.
Rick Bright, le médecin qui dirige le département du ministère de la santé chargé de développer le vaccin contre le coronavirus, a déclaré qu’il avait été démis de ses fonctions pour s’être opposé à la promotion d’un traitement – la chloroquine – préconisé par Donald Trump sans avoir fait l’objet d’une évaluation scientifique rigoureuse. Le New York Times a écrit à ce sujet. “Je fais entendre ma voix – explique-t-il – parce que la lutte contre ce virus mortel doit être guidée par la science et non par la politique ou le mécénat”.

23h05 – Comptez, pour la campagne “Voyage en Italie” de l’été prochain…
“Voyage en Italie” est le sens de la campagne que le gouvernement va lancer en vue de l’été prochain. C’est ce qu’a expliqué le Premier ministre Giuseppe Conte aux représentants des autorités locales réunis ce soir dans la salle de contrôle. Vu l’urgence du Coronavirus, comme l’a annoncé le ministre Dario Franceschini, l’été prochain sera “italien” grâce aux mesures de promotion du tourisme dans notre pays qui seront également incluses dans le décret d’avril.

22h16 – Chambre des Députés, Déviation dans la salle le 29 avril
Le Parlement examinera le déficit et votera sur l’écart par rapport à l’équilibre budgétaire dans la matinée du 29 avril. C’est ce qu’a décidé la conférence des chefs de groupe de Montecitorio. Le 28 avril, les documents seront examinés par les comités.

21h36 – Rays, pouvoirs aux maires dans la phase 2 du modèle Ponte Morandi
“Les maires doivent être habilités à relancer les chantiers, le modèle à suivre est celui adopté pour la reconstruction du pont Morandi”. C’est l’une des demandes formulées par le maire de Rome, Virginia Raggi, lors de la réunion entre le gouvernement et les autorités locales pour que les modalités de la relance dans les villes soient adoptées lors de la phase 2. M. Raggi a également demandé un soutien accru aux familles “avec des solutions pour les enfants et les parents”. Le maire a insisté sur la réouverture des centres d’été également hébergés dans les écoles maternelles.

21h20 – Brésil, plus de 45 000 cas et 2 906 décès
Il y a 165 décès pour le Covid-19 enregistrés aujourd’hui au Brésil, ce qui porte le chiffre total depuis le début de l’épidémie à 2.906, selon les données fournies par le ministère de la santé. Les infections sont passées à 45 757, avec 2 678 nouveaux cas depuis hier.

21h02 – Deux chats domestiques infectés à New York
Deux chats de New York sont les premiers animaux de compagnie infectés par le coronavirus aux États-Unis. Il a été signalé par les autorités sanitaires fédérales. Le premier chat chez lequel les symptômes de Covid-19 ont été trouvés se trouve dans une maison où aucune des personnes présentes n’est infectée, alors que le propriétaire du second chat était un patient positif.

20h58 – Espagne, le Parlement est bloqué jusqu’au 9 mai
Le Parlement espagnol a approuvé la demande du gouvernement de prolonger le verrouillage jusqu’au 9 mai. Dans les plans de l’exécutif, certaines restrictions, en particulier sur la liberté de sortie des enfants, seront assouplies à partir du 27 avril, mais les détails seront annoncés samedi par les autorités sanitaires.

20h43 – Réunion Mattarella-Conte au Quirinale
Rencontre au Quirinale entre le Président Sergio Mattarella et le Premier ministre Giuseppe Conte en vue du Conseil européen. Le traditionnel déjeuner pré-Conseil n’ayant pu avoir lieu aujourd’hui, il y a eu une réunion, sans ministres, entre le Président et le Premier ministre, au cours de laquelle l’état des négociations en cours entre les pays de l’Union européenne pour l’urgence a été discuté. Le Président de la République souhaite que le Conseil européen de demain concrétise la solidarité européenne nécessaire à un redémarrage économique et social.

20h15 – Cura Italia : Chambre des députés, le gouvernement fait confiance à la
Le gouvernement soulève la question de la confiance de la Chambre des députés dans le décret-loi italien sur les soins de santé. Il a été annoncé à l’Assemblée de Montecitorio par le ministre des relations avec le Parlement Federico D’Incà. La conférence des chefs de groupe se réunit maintenant : elle devra décider de la poursuite des travaux de l’hémicycle.

20h03 – Palais Chigi, des règles essentielles pour la sécurité au travail et dans les transports
“Il sera essentiel, à ce stade, de renforcer le protocole sur la sécurité au travail déjà approuvé en mars dernier et de compléter ces exigences également en ce qui concerne les activités de transport et de logistique”. C’est ce qu’affirment des sources au Palazzo Chigi, en référence aux travaux en cours pour la “phase 2” de l’urgence.

19h56 – Task force, condition de réouverture de l’organisation locale de soins de santé
La sécurité sanitaire au niveau local est une condition essentielle à la réouverture : les décisions relatives à la réouverture des activités de la phase 2 devront être pondérées en fonction de trois critères : la situation épidémiologique, l’adéquation du système de santé local et la disponibilité d’équipements de protection individuelle. Ce serait l’une des indications contenues dans le document élaboré par la task force de Vittorio Colao. Les périmètres d’application seront les régions ou les zones territoriales concernées. Le Comité scientifique et technique prépare une série d’indicateurs.

19.46 – Positif pendant 55 jours : “Je suis toujours contagieux”.
“Je n’ai plus de symptômes depuis début mars, mais les médecins m’ont dit que je suis toujours porteur du virus et contagieux.” Bianca, 23 ans, originaire de Bologne, qui, fin février, était l’une des premières patientes atteintes de coronavirus dans la capitale de l’Émilie et qui, après presque deux mois et six prélèvements, est toujours “pleinement positive”. Dans une interview accordée à E’tv, l’étudiante et mannequin explique qu’elle est sortie le 6 mars de l’hôpital Sant’Orsola, où elle a été admise le 28 février avec une température de 40,7. Lorsqu’elle est rentrée chez elle, elle n’avait plus de fièvre et était convaincue qu’elle était proche de la guérison : “Mais ce n’était pas comme ça, car même les prélèvements suivants étaient toujours positifs, tous sauf le quatrième qui avait donné un résultat incertain, jusqu’au sixième, le 16 avril, dont le résultat m’a été communiqué le 18”. La jeune fille de 23 ans dit qu’elle n’est pas effrayée par cette positivité prolongée, notamment parce qu’elle ne présente aucun symptôme ou qu’elle souffre d’autres pathologies.

19h45 – Président du Conseil de contrôle négatif : fin de la quarantaine pour Marta Cartabia
La présidente de la Cour constitutionnelle, Marta Cartabia, a effectué aujourd’hui le dernier prélèvement de contrôle, qui s’est révélé négatif pour le coronavirus. Le Président a été testé le 30 mars dernier et s’est révélé positif.

19h30 – Avril : 4 à 5 milliards supplémentaires pour les soins de santé
4 à 5 milliards supplémentaires sont prévus pour les soins de santé. Selon diverses sources, ce sont les ressources supplémentaires que le gouvernement vise à allouer avec le prochain décret anti-Coronavirus en avril. Les ressources seraient utilisées, entre autres, pour garantir le recrutement de plusieurs milliers d’infirmières afin de faire face à la charge des soins à domicile liée à l’épidémie.

19:09 – Plus de 180 mille morts dans le monde
Le nombre de décès causés par le coronavirus au niveau mondial a dépassé les 180 000 : c’est ce qui ressort du décompte actualisé de l’université Johns Hopkins, selon lequel on compte jusqu’à présent dans le monde 180 784 décès, contre un total de 2 603 147 cas confirmés.

18h50 – Lagarde à Fico et les présidents des parlements : “De Bce tout ce dont vous avez besoin”.
“Le directoire de la BCE s’engage à jouer son rôle de soutien envers tous les citoyens de la zone euro en cette période extrêmement grave. Le Conseil des gouverneurs fera tout ce qui est nécessaire dans le cadre de son mandat. Elle évaluera toutes les options et les risques pour soutenir l’économie en cette période de choc. Notre réponse sera d’autant plus forte que toutes les politiques se renforcent mutuellement”. C’est ce que nous lisons dans la réponse de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, à la lettre du président de la Chambre des députés Roberto Fico et des neuf autres présidents des chambres européennes des députés concernant l’engagement des institutions européennes à répondre à la crise.

18h39 – Attendre le Conseil européen sur les instruments pour faire face à l’urgence
Le Conseil des ministres qui était censé approuver le déficit et le nouveau dérapage budgétaire d’au moins 50 milliards d’euros passe de ce soir à 21 heures à demain. Demain également, le Conseil européen par vidéoconférence discutera de Mes sans ou avec conditionnalité, du Fonds européen de relance, de Sure et d’autres instruments pour faire face à l’urgence du coronavirus. Conte souligne que “la Chine, les États-Unis et le Japon ont alloué des billions de dollars. L’UE doit être à la hauteur de la tâche et nous n’accepterons aucun compromis à la baisse”. Jusqu’à présent, l’UE a tellement suspendu le pacte de stabilité que l’Italie peut s’attendre à une augmentation de sa dette de 75 milliards de dollars. La réduction certaine du PIB 2020 et l’augmentation de la dette auront cependant un effet considérable sur le ratio dette/PIB qui, selon certains, pourrait atteindre 150%. L’écart Btp/Bund est de 252. Le pape François prie pour que l’UE ait “l’unité fraternelle rêvée par les pères fondateurs”. Le Spd insiste pour que “le Conseil européen de demain ne se transforme pas en un nouveau report de décisions”. (Voici l’approfondissement : Qu’est-ce que l’Eurogroupe et comment il fonctionne)

18h30 – Chercheurs suisses : “Le vaccin pourrait être prêt en octobre
Il y a aussi la Suisse dans la course au vaccin Covid-19. Une équipe de chercheurs de l’université de Berne espère être la première à produire un vaccin contre le coronavirus. Et la population suisse pourrait être vaccinée dès le mois d’octobre, estiment les scientifiques. Ceci est rapporté par Swissinfo.ch.

18h22 – Plus d’un million et demi de tampons
Le nombre total de prélèvements effectués en Italie pour le coronavirus est de 1 513 251, soit 63 101 de plus qu’hier. Plus de 709 000 d’entre elles ont été jouées en Lombardie, en Émilie-Romagne et en Vénétie. Le chiffre a été communiqué par la Protection civile.

18:09 – Colao : “En phase 2 au travail, 2,7 millions de personnes”.
L’assouplissement des mesures restrictives en ce qui concerne le système économique devrait concerner au maximum 2,7 millions de travailleurs. C’est ce qu’a déclaré le chef de la task force Vittorio Colao lors de la réunion par vidéoconférence entre le gouvernement et les syndicats, selon les rapports des participants à la réunion (Voici les premiers détails du “Plan Colao”). Les experts ont proposé d’exempter du retour les travailleurs de 60 ans appartenant aux secteurs qui devraient rouvrir à partir du 4 mai, mais le Premier ministre, Giuseppe Conte, a déclaré que cela exclut cette hypothèse. Le président sortant de la Confindustria, Vincenzo Boccia, a demandé de rouvrir progressivement certaines activités dès le 27 avril et en tout cas de leur permettre de travailler afin de rouvrir en toute sécurité à partir du 4 mai.

18h07 : L’Oms, “Pour la phase 2, il n’y a pas de modèle égal pour tous”.
“Une grande partie de l’épidémie en Europe occidentale semble stable ou en déclin. Bien que les chiffres soient en baisse, nous constatons des tendances inquiétantes à la hausse en Afrique, en Amérique centrale et du Sud, en Europe de l’Est. De nombreux pays en sont encore au début de leur épidémie et certains, d’abord touchés par la pandémie, commencent à en voir la résurgence. Ne nous faisons pas d’illusions : il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Le virus sera avec nous pendant longtemps”. Ainsi, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, rappelle qu’à ce jour, l’OMS a enregistré 2,5 millions de cas de contagion dans le monde, et plus de 160 000 décès.

17 h 44 – Compte : “Le verrouillage ne peut être prolongé. Il rouvre le 4 mai en toute sécurité”.
Le verrouillage ne peut être prolongé, nous devons reprendre les activités tant qu’il est sûr car il ne peut être ouvert sans discernement. C’est la philosophie que, selon des sources présentes à la réunion, le président du Conseil, Giuseppe Conte, a exposée aux partenaires sociaux lors de la conférence téléphonique. Dès le 4 mai, donc, aurait articulé le premier ministre, “la fabrication, la construction, les services personnels et certaines activités commerciales pourraient reprendre des activités en conformité avec le protocole de sécurité signé en son temps qui reste notre boussole.

17h25 – Banque mondiale : baisse de 20% des transferts de fonds dans le monde.
Les envois de fonds au niveau mondial vont diminuer d’environ 20 % cette année en raison de la crise économique déclenchée par la pandémie de coronavirus. Selon un rapport de la Banque mondiale publié aujourd’hui, le flux total des envois de fonds des travailleurs à l’étranger vers les pays à faible et moyen revenu diminuera de 19,7 % (environ 445 milliards de dollars), soit la plus forte baisse depuis le début de l’enquête. La forte baisse, selon l’étude, sera en grande partie due à la diminution des salaires et de l’emploi des travailleurs migrants, qui ont tendance à être plus vulnérables aux pertes d’emploi et de salaire lors d’une crise économique dans un pays d’accueil. Les envois de fonds devraient diminuer dans toutes les régions examinées par le groupe de la Banque mondiale, en particulier en Europe et en Asie centrale (27,5 %), en Afrique subsaharienne (23,1 %), en Asie du Sud (22,1 %), au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (19,6 %), en Amérique latine et dans les Caraïbes (19,3 %) et en Asie de l’Est et dans le Pacifique (13 %).

17h15 – L’Amazone s’effondre, des fosses communes sont creusées
L’Amazonie brésilienne est au bord d’une catastrophe humanitaire. Le cri d’alarme a été lancé par le maire de Manaus, Arthur Virgilio Neto, qui, en larmes, a demandé l’aide du gouvernement fédéral et des pays les plus riches du monde pour enrayer l’épidémie de coronavirus qui frappe la population amazonienne avec un taux d’infection et de décès supérieur à la moyenne nationale brésilienne et qui a déjà obligé les autorités de Manaus à creuser des fosses communes dans les cimetières (voir la vidéo). Le nombre d’enterrements a augmenté de 50 % par rapport à la moyenne enregistrée avant l’épidémie. Les décès officiels à Manaus sont de 193, avec plus de 2 000 personnes infectées. Mais les chiffres sont très sous-estimés, selon les chercheurs et les militants pour les droits des peuples indigènes, les plus touchés par le virus en raison du manque de défenses et des mauvaises conditions d’hygiène.

16h50 – A Pékin, trois semaines de quarantaine pour les arrivées internationales
Tous les arrivants internationaux à Pékin devront passer trois semaines de quarantaine, une semaine d’isolement supplémentaire à la maison en plus des 14 jours déjà requis pour ceux qui arrivent dans la capitale chinoise. Cela a été annoncé hier par le gouvernement municipal de Pékin. L’autorité a expliqué que bien que les étrangers ne puissent pas encore entrer en Chine, la nouvelle est qu’ils seront soumis à une semaine de quarantaine supplémentaire une fois que le pays rouvrira ses frontières.

16h35 – Le navire-hôpital militaire de New York n’est plus nécessaire. Retour en Virginie
L’USNS Comfort, le navire-hôpital militaire envoyé à New York pour soutenir l’urgence pandémique, a achevé sa mission et peut retourner à sa base en Virginie. Ce gigantesque navire de 1 000 lits est arrivé dans la ville le mois dernier dans le but d’accueillir des patients exempts de coronavirus. Mais en fait, les lits installés au Javits Center étaient suffisants, si bien que le président Trump a demandé au gouverneur de l’État Andrew Cuomo de déplacer le navire là où il est le plus nécessaire.

16h32 – Réduction de près d’un million de vols au-dessus de l’UE. Trafic aérien en Italie -92% –
D’ici vendredi, il y aura plus d’un million de vols annulés ou jamais effectués dans le ciel européen depuis le début de la crise du coronavirus. C’est ce qu’a écrit Eurocontrol dans sa dernière analyse de l’impact de l’urgence sur le secteur de l’aviation. L’organisation, qui coordonne le contrôle du trafic aérien au niveau européen, a enregistré hier 4 033 vols, soit 87% de moins que les 27 050 de l’année dernière. Le “déficit” par rapport à 2019, du 1er mars à aujourd’hui, est ainsi passé à 917.054. En Italie, la baisse a été de 92 %.

16h30 – en Go +759 décès en 24 heures : total plus de 18 mille
Au Royaume-Uni, 759 nouvelles victimes de Covid-19 ont été enregistrées dans les hôpitaux au cours des dernières 24 heures, contre 823 hier. C’est ce qu’a rapporté le ministère britannique de la santé et du bien-être social. Le nombre total de morts est ainsi passé à 18 100. Il y a 4 451 nouvelles personnes infectées, ce qui fait un total de 133 495…

16h13 – Médecins morts : le bilan total s’élève à 145
La Fédération nationale des associations médicales a fait état d’un autre décès tragique : avec la mort de Maddalena Passera, anesthésiste, le nombre total de victimes de coronavirus en Italie s’élève à 145.

16h00 – Sicile, nouveau foyer dans une maison de retraite : 41 cas
(Salvo Fallica) Un nouveau foyer explose en Sicile. À Caltagirone – dans une maison de repos – 41 personnes ont été testées positives pour le Coronavirus. La progression mathématique de l’infection par Covid-19 est rapide. Toutes les institutions et structures de soins de santé compétentes sont intervenues rapidement. Huit personnes ont été admises à l’hôpital de Gravina. Huit employés de la maison de retraite ont également été mis en quarantaine. Des mesures d’assainissement de l’établissement et d’isolement des patients non affectés par le Covid ont été ordonnées. L’unité opérationnelle d’hygiène publique de Caltagirone reconstruit la chaîne des “contacts étroits” pour tamponner et contenir les contagions. L’Asp de Catane a commencé une activité de surveillance de la maison de repos, commandée par la direction de la santé de l’entreprise, en coordonnant les services hospitaliers et les services territoriaux de Caltagirone. Dans la ville de Caltagirone, bien que dans un contexte différent, l’évêque Calogero Peri, qui a été traité et guéri à la Gravina de Caltagirone, a également été touché par le Coronavirus.

15:51 heures – La première victime aux États-Unis au début du mois de février, et non le 29
Deux personnes qui sont mortes début et mi-février en Californie sont les premiers décès de coronavirus aux États-Unis. Les autorités sanitaires locales ont expliqué que les autopsies ont révélé que deux personnes qui sont mortes dans le comté de Santa Clara les 6 et 17 février avaient contracté le Covid-19, signe que le virus pourrait s’être propagé des semaines plus tôt que prévu. Le premier décès aux États-Unis aurait eu lieu le 29 février à Kirkland, dans l’État de Washington, une banlieue de Seattle qui est devenue le premier foyer de la nation.

15h45 – Saisie de 300 000 masques irréguliers
(Alessio Ribaudo) Avec quelques raids dans le nord de l’Italie, les carabiniers des Nuclei Antisofisticazione et Sanità (Nas) ont aujourd’hui saisi 302 000 masques irréguliers qui, une fois vendus, auraient rapporté 410 000 euros. Ils étaient prêts à être placés sur le marché lucratif des appareils de santé pour faire face à l’urgence du Coronavirus. Le Nas a également vérifié la régularité des activités de distribution et les flux commerciaux des canaux d’importation. L’objectif de l’armée est également d’intercepter et de bloquer les articles et les dispositifs médicaux qui sont arrivés irrégulièrement dans notre pays et qui manquaient d’éléments de sécurité. Différentes catégories de masques se sont retrouvées sous les scellés : du simple masque anti-poussière au masque chirurgical en passant par les équipements de protection individuelle irréguliers (tels que les FFP2 /3), dépourvus des caractéristiques déclarées par les fabricants et les vendeurs et importés selon des modalités qui ne sont pas autorisées. La plus grande saisie a été effectuée par Nas de Crémone qui a trouvé 280 000 masques dans deux entrepôts logistiques d’une entreprise de Brescia du secteur de la distribution de produits pharmaceutiques et de soins de santé : ils arrivaient tous de Chine. Un millier, dans la province de Pordenone, avaient un étiquetage irrégulier du Ce et étaient bloqués : ils auraient rapporté 10 000 euros. Dans la province de Reggio Emilia, en revanche, la Nas a confisqué 12 300 autres masques chirurgicaux, commercialisés avec des étiquettes non conformes, tandis qu’à Livourne, deux fournisseurs de pharmacies en ont trouvé 6 500 autres, irréguliers.

15h40 – Patuanelli : “Avec Dl Liquidity, 2 milliards ont été versés aux entreprises”.
“À ce jour, les mesures de liquidité ont permis de réaliser plus de 14 723 transactions déjà garanties pour plus de 2 milliards d’euros. Sur ces 10 500, les transactions dont le financement à 100% est inférieur à 25 000 euros pour un total de 24 millions d’euros”. Pour dresser un premier bilan de la mesure de soutien aux PME opérant depuis lundi dernier est le ministre du Développement Stefano Patuanelli lors de l’heure des questions à la Chambre des députés. Avec le décret d’avril, “une augmentation du montant de l’allocation pour les travailleurs indépendants sera mise en place pour deux mois supplémentaires après celui de mars”. Dans le décret pour la liquidité des entreprises sera alloué “pas moins de 12 milliards”. Des mesures concernant les loyers et les factures sont également en cours d’élaboration. “Nous pensons à un doublement du salaire mensuel et à une augmentation de la rémunération”, a-t-il déclaré.

15h35 – Allemagne, masques de protection obligatoires dans tout le pays
Le Land de Brême a annoncé l’obligation de porter des masques de protection contre les infections à coronavirus dans les magasins et dans les transports publics. La loi de prescription entrera en vigueur le 27 avril. C’est ce qu’a rapporté aujourd’hui le Frankfurter Allgmeine Zeitung. Brême est le dernier des Laender à adopter l’obligation de porter des masques de protection dans les magasins et dans les transports publics. La mesure est donc en vigueur dans toute l’Allemagne.

15h28 – L’atout bloque l’immigration et menace l’Iran …
“Je vais signer mon décret interdisant l’immigration dans notre pays aujourd’hui”, a tweeté Donald Trump. “Pendant ce temps, même sans l’ordre, notre frontière sud, considérablement aidée par 170 miles de nouveau mur et 27.000 soldats mexicains, est très fermée, même contre le trafic d’êtres humains”, ajoute-t-il. Il prévient donc qu’il a ordonné “à la marine américaine d’abattre et de détruire toute canonnière iranienne si elle dérange nos navires en mer”.

15h24 – Tests sérologiques en Lombardie
À partir de demain, nous commencerons par la Lombardie avec des tests sérologiques dans les zones les plus touchées par le Coronavirus, puis Lodi, Crémone, Bergame, avec un accent sur la Valseriana, et Brescia, avec un arrêt à Orzinuovi. Le conseiller social Giulio Gallera s’en souvient sur Facebook avec un post, où il explique que les tests pour vérifier le développement d’anticorps dans un organisme seront également effectués sur “les contacts des patients symptomatiques, répertoriés par Ats, à la fois symptomatiques et asymptomatiques”. Cela commence avec ceux qui sont en quarantaine fiduciaire, à la maison.

15h20 – Istat, 2 tiers des entreprises industrielles fermées : 46,8% du chiffre d’affaires de l’industrie
Il est encore trop tôt pour quantifier l’impact économique de l’urgence coronavirus : selon l’ISTAT, on peut “supposer que l’écart production/valeur ajoutée sera déterminé dans toute son ampleur au deuxième trimestre, tous les indicateurs et statistiques relatifs à l’économie et au marché du travail en enregistrant les résultats”. Sur le plan macroéconomique, l’Institut des statistiques estime que les mesures de fermeture prises pour faire face à l’urgence “ont affecté l’industrie de manière plus généralisée : près des deux tiers des entreprises industrielles, représentant 46,8% du chiffre d’affaires et 53,2% de la valeur ajoutée du macro-secteur, ont dû suspendre leurs activités”. Dans le secteur tertiaire, l’incidence des entreprises opérant dans des secteurs dont l’activité est interrompue est de 43,8%, 37,2% en termes de chiffre d’affaires et 29,9% en termes de valeur ajoutée. La suspension affecte le secteur industriel dans une plus large mesure également du point de vue de l’emploi : 59,3% des employés du secteur sont employés dans les activités suspendues, contre 35,2% dans les secteurs des services.

14h36 – Pizza à domicile, le oui de De Luca
Pizzas à domicile en Campanie : après des demandes et des appels, le gouverneur Vincenzo De Luca a débloqué avec la commande qui vient de signer la livraison à domicile d’un des plats les plus populaires de tous les temps. De plus, la livraison à domicile s’applique également aux produits des bars, pâtisseries et restaurants. Ok aussi à l’ouverture des librairies et des papeteries : identification de certains horaires et méthodes de réservation en ligne et de livraison à domicile.

14h24 – Appel terminé Spadafora-calcio : “Pas de décision aujourd’hui”.
Le sommet entre le ministre des sports, Vincenzo Spadafora, et les plus hautes instances du football italien sur la question de la reprise des entraînements et des championnats vient de se terminer. “Le ministre nous a dit – des sources sportives rapportent à l’ANSA – qu’une décision sur les dates n’arrivera pas aujourd’hui et qu’il fera une déclaration sur la réunion”.

14h17 – Zaia : toujours masquée, même dans la rue
Le président de la Vénétie, Luca Zaia, ne pense pas à des dérogations dans l’utilisation obligatoire du masque, même après le 4 mai. Il doit être utilisé “également dans la rue – explique-t-il – C’est une condition sine qua non. Afin de ne pas prendre le Coronavirus, il est nécessaire d’utiliser le masque. Je pense, entre autres choses, qu’il est absurde qu’il y ait quelqu’un pour vérifier si vous l’utilisez. C’est comme conduire une moto sans casque. Une bonne règle de base est de faire ce sacrifice jusqu’à ce qu’il soit établi qu’il n’est plus nécessaire”.

13.57pm – Iss : Coronavirus de l’ARN dans les eaux usées de Rome et de Milan
Une étude de l’Institut supérieur de la santé a révélé la présence d’ANN SarsCov2 dans les eaux usées de Rome et de Milan. Cette découverte “ne présente aucun risque pour la santé humaine” mais “le résultat renforce les perspectives d’utiliser le contrôle des eaux usées dans les centres urbains comme un outil permettant de détecter la présence d’infections dans la population à un stade précoce. Dans la phase 2, la surveillance peut être utilisée pour surveiller”. Le résultat, selon le président Iss Brusaferro, “pourrait aider à contrôler la pandémie”.

13:50 – Festival du film de Turin, prochaine édition en ligne
La prochaine édition du Festival du film de Turin sera en ligne. Pas une simple transposition, mais “un projet culturel articulé pour le web”. Ceci est annoncé par les organisateurs du festival. “Face à l’alternative de le faire sauter pour les énormes problèmes du moment, nous avons décidé de nous réinventer, avec comme plus grand souci le respect du travail des producteurs, distributeurs et exploitants que nous voulons promouvoir”, explique Stefano Francia di Celle, directeur de Tff.

13:36 – Viminale : hier plus de 5900 plaintes aux contrôles
Plus de 5900 signalements ont été faits hier dans le cadre des contrôles de confinement des coronavirus. Le Viminal le signale. 257 802 personnes ont été contrôlées, 5 868 ont été sanctionnées, 43 pour fausse déclaration et 13 pour violation de la quarantaine. En ce qui concerne les entreprises commerciales, les audits ont porté sur 108 348 activités avec 147 propriétaires déclarés et 31 activités clôturées.

13:31 heures – Recherche à Don Gnocchi pendant près de 19 heures
Pendant environ 19 heures, jusqu’à l’aube de ce matin, l’activité de recherche a été lancée hier par la police judiciaire du Parquet de Milan à l’Institut Palazzolo-Don Gnocchi dans le cadre de l’enquête sur les contagions et les décès pour le Covid-19 en Rsa depuis le début de l’épidémie. Dans les quatre locaux de la maison de retraite, les équipes du PG dirigées par Maurizio Ghezzi ont acquis une grande quantité de documents qui devront être analysés et passés au crible pour vérifier s’il y a eu des irrégularités dans la gestion de l’épidémie et si les règles de protection de la santé des travailleurs ont été respectées.

13h19 – Chine : “Le Missouri déplace une absurdité”
La Chine rejette l’initiative de l’État américain du Missouri, qui a dénoncé Pékin pour avoir géré la crise du Covid-19, la qualifiant d'”absurde pour le moins” et d’absence de toute base factuelle ou juridique. Le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Geng Shuang, a fait remarquer que la réponse de la Chine au coronavirus n’est pas du ressort des tribunaux américains, notant que des informations ont été données à Washington sur la question depuis le 3 janvier. “Cet abus de procédure n’est pas propice à une réponse épidémique aux États-Unis et contraste avec la coopération internationale.

13h04 – Kremlin, les médecins ne se plaignent pas aux médias
Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que les médecins de tout le pays qui estiment ne pas disposer de l’équipement médical et des équipements de protection individuelle nécessaires devraient faire part de leurs plaintes aux responsables locaux du ministère de la santé, et non aux journalistes. “Les médecins peuvent et doivent communiquer leurs besoins aux autorités compétentes de leurs régions : chaque région a un ministère de la santé et doit recevoir des informations objectives des institutions médicales”, a déclaré M. Peskov, précisant que les responsables régionaux et fédéraux sont tout à fait capables de combler toute pénurie d’équipements médicaux nécessaires.

13:00 – Document secret, Copasir demande une audience
Le Copasir “en ce qui concerne notamment la poursuite de l’enquête sur les banques et les compagnies d’assurance, l’existence d’un document secret concernant l’épidémie de coronavirus existant au ministère de la Santé, dont le Comité demandera l’acquisition immédiate, et les implications liées à l’Immune App”. Il a demandé cette audition en convoquant le ministre de la santé, Roberto Speranza, le ministre de l’innovation, Dr. Paola Pisano, le directeur du DIS, le général Gennaro Vecchione et le Dr. Roberto Baldoni, directeur adjoint pour la cybersécurité du département de l’information.

12:52 – Spallanzani : 125 patients positifs
“Les patients séropositifs pour les Covid-19 sont au nombre de 125. Parmi eux, 20 patients ont besoin d’une assistance respiratoire. D’autres sorties de patients asymptomatiques ou paucisymptomatiques sont prévues pendant la journée. Les patients libérés et transférés à domicile ou dans d’autres établissements territoriaux sont à ce matin 336”. C’est ce que souligne Inmi Spallanzani, de Rome, dans le bulletin d’aujourd’hui.

12h51 – Iss : les animaux de compagnie ne le transmettent pas aux humains
Les animaux de compagnie peuvent être potentiellement exposés au virus SarsCov2 dans l’environnement domestique et être infectés par contact avec des personnes infectées. Cependant, il n’y a actuellement aucune preuve que les animaux de compagnie jouent un rôle épidémiologique dans la propagation de SarsCov2 aux humains. C’est ce que confirme le nouveau rapport technique de l’Institut supérieur de la santé sur les précautions à prendre pour la protection des animaux et des personnes qui s’en occupent. La relation avec les animaux, dit le Iss, est en effet “importante pour notre bien-être en cette période d’isolement forcé”. Toutefois, pour les protéger, il faut prendre des précautions pour les soigner en toute sécurité, surtout s’ils sont infectés.

12h50 – Médecins morts, l’équilibre tragique s’élève à 144
Encore un médecin qui est mort en Italie des suites d’un coronavirus. C’est Pasqualino Gerardo Andreacchio, un chirurgien spécialisé en urologie, qui porte à 144 le nombre de “tombés” mis à jour par Fnomceo, la Fédération nationale des ordres des chirurgiens et dentistes.

12h39 – Centenaire guéri et libéré à Messine
Elle a fêté son centième anniversaire le 28 mars dernier à l’hôpital Covid du Policlinico “Martino” de Messine : aujourd’hui, elle est sortie de l’hôpital parce qu’elle a été guérie. Concetta Lenzi est devenue l’un des symboles de la lutte contre le Coronavirus dans les hôpitaux siciliens, la revanche sur la maladie qui, le 22 mars dernier, l’avait contrainte à l’hospitalisation.

12h30 – App Lombardia, 5,9% des utilisateurs présentent deux symptômes
5,9 % des 1,1 million de Lombards qui ont téléchargé l’application de la Région pour surveiller le coronavirus présentaient au moins deux symptômes marqués de Covid-19. Alors que 2,1 % (dans les 5,9 %) en ont montré trois. Ce sont les données fournies par le vice-président de la région Lombardie, Fabrizio Sala, sur les résultats de l’application AlertLOM. “Nous sommes arrivés – a-t-il dit à Sky TG 24 – à 1,1 million d’utilisateurs. Nous avons recueilli plus de 2,2 millions de questionnaires. Nous suggérons maintenant de remplir un questionnaire tous les jours et nous avons mis à jour l’application afin que d’autres utilisateurs puissent également remplir les questions à partir d’un téléphone portable”.

12:11 – L’Italie perdra 1 million de salariés en 2020
Cette année, la baisse de l’emploi sera d’un million de moins. C’est l’estimation de la recherche Ref, selon laquelle le taux de chômage passera au-dessus de 12 %, pour tomber en dessous de 11 % en 2021 (contre 9,9 % en 2019).

12:07 – Chine, Harbin renforce le verrouillage partiel
Harbin, ville de 10 millions d’habitants et capitale de la province du Heilongjiang, au nord-est du pays, a renforcé son dispositif de confinement partiel afin de contenir la propagation du retour des coronavirus, en raison des cas importés de Russie par les citoyens chinois rentrant chez eux. Selon les médias officiels, la ville, l’un des points les plus à risque en Chine sur le front du Covid-19, a interdit l’entrée des non-résidents et des véhicules non immatriculés dans la ville, ordonnant l’isolement de ceux qui arrivent de l’extérieur du pays ou des zones œdipiennes.

11h40 – En Espagne, plus de 208 000 personnes infectées et 21 717 tuées
En Espagne, plus de 208 000 personnes ont été infectées par le Covid-19. Cela a été annoncé par le ministère de la santé à Madrid, expliquant que 208 389 personnes ont contracté le coronavirus dans le pays. D’autre part, 435 personnes ont perdu la vie dans les dernières 24 heures après avoir contracté l’infection, ce qui porte le nombre total de victimes à 21 717.

11h36 – Premier accord pour des tests de vaccins humains en Allemagne
L’institut allemand Paul Ehrlich (Pei, l’organisme fédéral pour les vaccins et les produits biopharmaceutiques) a autorisé pour la première fois la vérification clinique d’un vaccin contre les coronavirus sur un candidat. Selon l’Institut fédéral des remèdes biomédicaux, la société Biontech, basée à Mayence, qui le développe en collaboration avec l’américain Pfizer, a obtenu l’autorisation de tester le médicament sur des volontaires. Il est signalé par Dpa. L’essai impliquera 200 volontaires sains et sera la première étude clinique lancée dans le pays sur un éventuel produit bouclier contre Covid-19, le quatrième essai au monde selon l’Allemand Pei.

11h34 – Spallanzani : “Virus chez les patients en larmes, de la contagion oculaire possible”.
Le virus Sars-CoV-2, responsable de la pandémie de Covid-19, est également actif dans les sécrétions oculaires des patients positifs au virus : c’est ce qui ressort d’une importante recherche publiée par la revue Annals of Internal Medicine et réalisée par des chercheurs de l’Institut national des maladies infectieuses “Lazzaro Spallanzani” à Rome. À partir d’un prélèvement oculaire effectué trois jours après l’hospitalisation d’un patient positif au virus, admis à l’hôpital Spallanzani fin janvier et présentant une conjonctivite bilatérale, les chercheurs de Spallanzani ont pu isoler le virus, démontrant ainsi qu’il est capable de se répliquer non seulement dans le système respiratoire mais aussi dans la conjonctive. Cette découverte a également d’importantes implications en matière de santé publique, à tel point que le résultat a été communiqué à l’Organisation mondiale de la santé avant sa publication. “Ces recherches montrent que les yeux ne sont pas seulement une des portes d’entrée du virus dans l’organisme, mais aussi une source potentielle de contagion – commente Concetta Castilletti, chef de l’unité opérationnelle des virus émergents du laboratoire de virologie Spallanzani – la nécessité d’une utilisation appropriée des dispositifs de protection dans des situations, telles que les examens ophtalmologiques, qui étaient considérées comme relativement sûres par rapport aux risques de contagion posés par ce virus”.

11h30 – Coldiretti, la nourriture remplit le rayon +7,5%.
L’industrie alimentaire se démarque de la tendance générale, avec une augmentation record du chiffre d’affaires de 7,5 % en février. C’est ce que dit M. Coldiretti sur la base des données de l’Istat par rapport à l’année dernière. En fait, plus de 3 millions d’Italiens ont continué à travailler dans la chaîne alimentaire, de la campagne à l’industrie en passant par les magasins et les supermarchés, pour garantir l’approvisionnement en nourriture et en boissons de la population en pleine urgence sanitaire. Mais maintenant, souligne M. Coldiretti, il faut des travailleurs pour remplacer une grande partie des 370 000 travailleurs saisonniers étrangers traditionnellement engagés dans l’agriculture, qui sont bloqués aux frontières pour des mesures de sécurité anti-pandémie. Un besoin qui est devenu dramatique avec le calendrier des récoltes qui s’intensifie avec l’avancée du printemps. D’où la forte sollicitation du président Ettore Prandini, “pour rendre nécessaire immédiatement une simplification radicale du bon agricole, qui pourrait permettre la réalisation des travaux à la campagne par les retraités, les étudiants et les pensionnés italiens. L’Italie – a-t-il conclu – a besoin de choix pragmatiques pour le bien du pays, tels que ceux concernant l’agriculture et la production alimentaire”.

11h10 – Appel de l’industrie à l’UE, solidarité nécessaire
Un appel aux dirigeants européens à faire preuve de solidarité entre tous les États membres plus que jamais et à œuvrer pour une Europe plus forte, avec le marché unique comme outil central pour surmonter cette crise, et à faire en sorte que tous les pays aient accès au marché pour financer la reprise. Pour signer la demande, à la veille de la réunion des chefs d’État et de gouvernement de l’UE, 23 PDG et présidents de grandes entreprises et de fédérations industrielles en Europe. Parmi eux se trouve également Michael Manley, PDG de Fiat Chrysler.

11h03 – Salle : “Les comportements sont encore en phase 1”.
“Nous commençons à parler de la phase 2, très bien, attendons de voir ce que le gouvernement va décider, mais je me souviens que nous sommes encore en phase 1 et que le comportement doit donc être celui de la phase 1”. C’est ce qu’a déclaré le maire de Milan, Giuseppe Sala, lors d’une émission en direct sur Facebook, en parlant de l’urgence du coronavirus.

10h55 – Spadafora, en sécurité mais il faut rouvrir le sport
“Nous devons être conscients que nous devons rouvrir parce que le sport est important non seulement en tant que valeur économique mais aussi en tant que valeur sociale”. C’est ce qu’a déclaré le ministre des sports, Vincenzo Spadafora, en réponse à l’heure des questions au Sénat. “Progressivement, nous pourrions penser à rouvrir toute la partie qui concerne la formation. En ce qui concerne les championnats et l’activité motrice en plein air, si demandée par nos citoyens, nous évaluerons avec le Comité scientifique et technique, conscients que ce redémarrage doit être absolument poussé mais protégé dans la santé de tous les citoyens italiens”.

10h50 – ONU : “Les famines bibliques” bientôt
(par Giovanni Viafora) Selon les Nations unies, au moins 265 millions de personnes ont été poussées au bord de la famine par la crise de Covid-19, soit le double du nombre de personnes menacées avant la pandémie. Et plus de 30 pays en développement pourraient bientôt connaître une famine généralisée. Cela n’est pas seulement dû aux mesures de confinement qui appauvrissent de nombreux secteurs de la population, mais aussi aux difficultés causées par l’absence de récolte. C’est ce qu’a déclaré David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations unies, lors de son rapport au Conseil de sécurité. “Nous ne parlons pas de gens qui se couchent le ventre vide – a-t-il dit – nous parlons de conditions extrêmes, de l’état d’urgence. Les gens marchent littéralement au bord de la famine. Si nous ne fournissons pas de nourriture aux gens, ils vont mourir”. M. Beasley a exhorté les pays donateurs à tenir leurs promesses (2 milliards de dollars d’aide), évoquant le risque d’une “famine biblique”. 350 millions de dollars supplémentaires seraient nécessaires pour mettre en place des réseaux logistiques permettant d’acheminer la nourriture et les fournitures médicales là où elles sont nécessaires.

10h48 – Linkedin, recrutement en Italie -62%.
Les taux d’embauche en Italie dans la première partie du mois d’avril (mis à jour au 10 du mois) sur la plateforme Linkedin sont en baisse de 62% par rapport à la même période de l’année dernière, contre une baisse de 40% marquée en mars. Ces données sont basées sur le taux d’embauche de LinkedIn, qui, selon la société en ligne, offre un aperçu en temps réel des plus de 13 millions de membres de la plateforme en Italie. “Alors que la trajectoire suivie par la Chine, un pays qui tente lentement de revenir à la normalité d’avant la COVID19, semble suggérer que la croissance économique pourrait redevenir positive en 2020 – ajoute LInkedin – pour de nombreux pays, une reprise complète du PIB et de l’emploi aux niveaux d’avant la COVID19 pourrait prendre quelques années et dépendra de la résolution définitive de la crise sanitaire”.

10:38 – Le nombre de médecins morts en Italie s’élève à 143.
Il y a 143 décès dus à des coronavirus en Italie. Pour actualiser le bilan, il faut s’adresser à la Fnomceo, la Fédération nationale des ordres des chirurgiens et dentistes. Le dernier nom sur la “liste des personnes déchues” est Alberto Santoro, médecin généraliste.

10h24 – Gallignano, un prêtre se voit infliger une amende parce qu’il dit la messe et ne veut pas payer l’amende
Il a annoncé qu’il ne paiera pas la sanction qui lui a été infligée pour avoir célébré la messe par le père Lino Viola, curé de Gallignano, dans la région de Crémone, dont la Curie s’est également distancée hier par une note dans laquelle il a expliqué que les dispositions de l’autorité doivent être respectées : “Je ne paierai pas – a expliqué le prêtre de quatre-vingts ans à la Province de Crémone – parce que ce qu’ils m’ont mis au défi n’était pas le fait qu’il y avait des fidèles mais que je célébrais la messe. C’est écrit dans le procès-verbal et je vais contester ce comportement”. En réalité, le recours au préfet Vito Danilo Gagliardi n’a pas été utile : “tout l’évêque a déjà dit”, s’est-il limité à dire. Les carabiniers qui ont interrompu le service “s’ils avaient vraiment voulu m’infliger une amende pour la présence des fidèles – a-t-il ajouté -, ils auraient dû le faire en quittant l’église. Alors j’aurais payé, mais pas maintenant, pas quand on me dit que je ne peux pas fêter ça, et de cette façon” (ici nous avons raconté l’histoire).

9h28 – Des députés allemands manifestent pour soutenir l’Italie
Angela Merkel a “hésité” et a eu une mauvaise impression, mais elle est maintenant sur la bonne voie. C’est ce qu’a déclaré Martin Schulz, membre allemand du Spd, lorsqu’il a rencontré la presse italienne à Berlin en marge d’une manifestation organisée par des députés européens allemands pour exprimer leur solidarité avec l’Italie devant l’ambassade italienne en prévision du Conseil européen de demain.

8h51 – De Micheli : “Réouverture uniforme à l’échelle nationale”.
La réouverture sera uniforme dans tout le pays. C’est ce qu’a déclaré la ministre des infrastructures et des transports Paola De Micheli aux micros de Radio Capital. “Les règles seront les mêmes dans toute l’Italie. Mais si nous constatons que dans certaines zones d’une région, la contagion s’accroît, la réaction devra être territoriale”, ajoute-t-elle.

8:28 – Japon, deux Italiens positifs sur le bateau Costa
Au moins deux Italiens parmi les 34 membres de l’équipage ont été testés positifs au coronavirus, à bord du navire de croisière italien Costa Atlantica, amarré dans la baie de Nagasaki pour des travaux de maintenance. Cela a été annoncé par la préfecture de la ville située au sud-ouest de l’archipel. La préfecture de Nagasaki a signalé la possibilité d’une épidémie sur le navire, qui a accosté dans le district de Koyagi à Nagasaki le 29 janvier, et dont le départ est prévu pour la fin avril. Le navire de croisière devait initialement se rendre en Chine pour des travaux de maintenance, mais la propagation du coronavirus dans la ville de Wuhan à la fin de 2019 avait obligé l’opérateur à se rendre au Japon pour les chantiers navals Mitsubishi Shipbuilding.

7:49 – Tous les prélèvements négatifs sur les migrants du navire Rubattino
Les migrants qui se sont trouvés sur le ferry Rubattino au large des côtes siciliennes où ils passent la quarantaine après le sauvetage en Méditerranée ont tous été testés négatifs pour le coronavirus. À bord se trouvent des réfugiés sauvés par les navires des ONG “Alan Kurdi” et “Aita Mari”. Il y a au total 222 prélèvements effectués par le personnel de la Croix-Rouge à bord.

7 h 30 – Le Missouri poursuit la Chine
Le procureur général du Missouri, Eric Schmitt, a intenté un procès au gouvernement chinois pour les pertes de vies humaines et les conséquences économiques au Missouri causées par le coronavirus. CNN le rapporte. Le procès, le premier intenté par un État contre la Chine, est dirigé contre le gouvernement de Pékin, le Parti communiste chinois et d’autres institutions. Il accuse le gouvernement de retenir des informations, d’arrêter des informateurs et de nier la “nature” du virus, ce qui a de graves conséquences dans le Missouri.

07:07 – USA, vingt Etats prêts à rouvrir
“Je vois une lumière au bout du tunnel. Je vois beaucoup de lumière au bout du tunnel” coronavirus. C’est ce que dit Donald Trump à propos des 20 États américains qui ont déjà annoncé leur intention de rouvrir leur économie “en toute sécurité”. Au moins 2 731 personnes sont mortes avec un coronavirus mardi aux États-Unis, où il y a eu au moins 37 179 nouveaux cas de Covid-19. C’est ce que l’université Johns Hopkins a rapporté selon un reportage de CNN. Les chiffres actualisés de Jhu parlent d’un total de 825 041 cas aux États-Unis et de 45 063 décès. Il y a plus de 2,5 millions de cas de Covid-19 dans le monde.

1h10 – Care Italie : amendements rejetés, le texte ne change pas
Aucun des amendements à la Cura Italia présentés à l’Assemblée par la commission des budgets n’a été approuvé. Le texte reste donc celui qui a été adopté avec la confiance du Sénat. La mesure devrait recevoir le feu vert final dans l’hémicycle de Montecitorio aujourd’hui. Tout au long de la journée, le gouvernement, la majorité et l’opposition ont essayé de se mettre d’accord sur certains des amendements de centre-droit, mais au final, aucun point de convergence n’a été trouvé.

Réagir à l'article