Loading

Développement du Nucléaire en Pologne

Les centrales nucléaires ne sont vues par les Polonais qu’à la télévision ou au cinéma, ou bien ils se souviennent de l’impact sur la vie des gens lorsqu’ils pensent à des catastrophes comme Tchernobyl.

La Pologne est l’un des rares pays européens à ne pas disposer de centrales nucléaires, mais les choses pourraient bientôt changer car les énergies renouvelables ne suffisent pas à elles seules à répondre aux besoins du pays, qui reste fortement dépendant du charbon.

Comme on le sait, les réserves de charbon polonaises, quantifiables à 14 milliards de tonnes, sont actuellement le principal combustible pour la production thermoélectrique, ainsi que pour l’utilisation de la chaleur.
Les points de vue des dirigeants polonais sur l’énergie nucléaire

Zbigniew Grylas, ministre des biens d’État, déclare : « Nous avons constamment besoin de nouvelles sources d’énergie, nous avons besoin de nouvelles centrales électriques pour fournir de l’énergie afin de soutenir la croissance de l’économie polonaise.

Le député européen Grzegorz Tobiszowski déclare :  » D’une part, nous réduisons l’impact sur l’environnement, qui est une question très forte en Europe ; d’autre part, nous assurons la sécurité énergétique « .

Lors d’un récent rassemblement, le président polonais Andrzej Duda a souligné : « C’est un combat pour le climat, nous devons apporter des changements dans notre secteur énergétique. Nous devons accroître l’utilisation du gaz pour produire de l’énergie et construire des centrales nucléaires.
POLOGNE NUCLÉAIRE
Centrales nucléaires : la Pologne n’en possède actuellement aucune, mais elle a pour objectif de construire 6 réacteurs d’ici 20 ans.
Les objectifs du gouvernement polonais

L’exécutif polonais vise à obtenir 20 % de la production nationale d’énergie à partir de l’énergie nucléaire.

Piotr Naimski, le plénipotentiaire du gouvernement pour les infrastructures énergétiques, déclare : « Nous avons pour objectif de construire 6 réacteurs dans les 20 ans, afin de produire 6 à 9 gigawatts d’énergie nucléaire.

On ne sait pas encore où la première centrale électrique sera construite. Pour l’instant, seules des hypothèses circulent. Il s’agit d’une zone de la mer Baltique, à deux endroits à l’ouest de Gdansk.

Et on ne sait pas, bien sûr, combien d’argent sera nécessaire pour financer le projet, bien que les premières estimations du gouvernement parlent d’un investissement entre 25 et 30 milliards d’euros.

Il est certain que la Pologne ne fera pas tout seule, car la France ou les États-Unis seront à ses côtés pour fournir le savoir-faire nécessaire.

Les négociations avec les deux pays sont toujours en cours et la décision sur le « favori » sera prise par le gouvernement d’ici la fin de l’année.
Un débat qui dure depuis 30 ans

Une chose est sûre : le débat sur l’énergie nucléaire en Pologne dure depuis 30 ans, face aux défis climatiques et aux pressions politiques extérieures. Il est notamment question de la nécessité de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère, étant donné que la quasi-totalité de l’électricité domestique provient de centrales au charbon.

Il n’y a actuellement aucun réacteur en fonctionnement en Pologne. Dans les années 1980, le pays avait 4 réacteurs WER440 en construction à la centrale de Zarnowiec, qui ont été annulés en 1990 et les composants vendus.

Réagir à l'article