Loading

Faut il manger avant une opération ?

Les patients doivent accorder une attention particulière à leur alimentation avant et après l’opération.

Une bonne nutrition avant l’opération est essentielle pour accélérer la cicatrisation des plaies, réduire le risque d’infection et obtenir les meilleurs résultats après l’opération.

La chirurgie esthétique est généralement élective, ce qui signifie que personne ne vous oblige à la pratiquer. C’est vous qui décidez quand et où vous allez subir une chirurgie esthétique, plastique ou réparatrice, ce qui permet un temps de préparation adéquat.

La préparation à l’opération doit commencer au moins un mois avant l’intervention chirurgicale.

La demande accrue de nutriments pendant et après l’opération exige une nutrition optimale grâce à un régime alimentaire personnalisé et une supplémentation adéquate.
La carence en protéines, par exemple, affecte la cicatrisation des blessures, car les protéines sont nécessaires à la prolifération des fibroblastes, à la formation de nouveaux vaisseaux sanguins et à la production de collagène. En plus d’être très utiles pour la cicatrisation des blessures, les protéines sont essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire et du système nerveux central.
Idéalement, les femmes devraient consommer 1,2 gramme de protéines par kilogramme de poids corporel par jour et les hommes au moins 1,5 g.

Les meilleures sources de protéines sont les viandes maigres biologiques, le poisson, les œufs et les sources végétales telles que les noix, les graines, les produits à base de soja ou le quinoa.

Le stress de la chirurgie augmente les radicaux libres qui peuvent endommager les tissus et retarder la guérison.

Les antioxydants tels que la vitamine C, la vitamine A, le sélénium, la coenzyme Q10 – également connue sous le nom d’ubiquinone – et le manganèse assurent une protection contre les dommages causés par les radicaux libres. Les fruits et les légumes sont de riches sources d’antioxydants. Il est recommandé aux patients de consommer un minimum de cinq fruits et/ou légumes biologiques tout au long de la journée. Cet apport en fruits et légumes peut être complété par un complexe antioxydant de qualité.

Quels aliments faut-il éviter (interdire) avant l’opération ?

Certains aliments doivent être évités avant toute intervention esthétique, car ils peuvent interférer avec l’anesthésie, le temps de saignement, la fonction immunitaire et le temps de guérison.

Les aliments à forte teneur en sucre raffiné ou à indice glycémique élevé peuvent supprimer la fonction immunitaire et favoriser l’inflammation.

Les oméga 3 peuvent également augmenter le temps de saignement.

Les patients doivent opter pour la viande rouge maigre, qui contient de l’acide arachidonique, un acide gras qui contribue à la formation, à la régénération et au maintien de la structure des cellules, des tissus et des organes de notre corps.
Les vitamines telles que E, C, K, B, et tous les compléments à base de plantes doivent être arrêtés une semaine avant l’opération.
Le thé vert, le piment de Cayenne, l’ail, le gingembre, les tomates, les pommes de terre et les aubergines peuvent affecter l’anesthésie et le temps de saignement.
Les neurotoxines telles que l’alcool ou la caféine doivent également être évitées.

Que faut-il manger ou manger quelques heures avant l’opération ?

La veille de l’opération, vous devez opter pour une nourriture légère et facilement digérable.

Il est conseillé de dîner au moins trois heures avant de se coucher, en évitant les aliments gras et la consommation d’alcool.

Voir : https://bella.paris/se-refaire-la-poitrine/

Réagir à l'article