Délocaliser sa société dans un pays off-shore : pourquoi est-ce légal ?

Pour plusieurs dirigeants d’entreprise, le terme off-shore est une grande source d’ennuis. Ce terme désigne des malhonnêtetés fiscales telles que le blanchiment d’argent, les détournements et autres. Délocaliser sa société dans un pays off-shore n’a cependant aucun aspect malveillant. Il s’agit d’une pratique légale qui permet à un dirigeant de société de faire porter à sa société une origine différente de la sienne. Cette pratique est totalement légale grâce aux avantages qu’elle procure aux entrepreneurs.

Encourager l’entreprenariat 

Le système de la délocalisation des entreprises est né dans le principal but de faciliter les naissances et l’évolution des entreprises. Ce système prône une grande liberté et une grande facilité fiscale aux entrepreneurs qui y adhèrent. La délocalisation dans un pays off-shore à laquelle vous avez accès sur ce site a pour principal but de donner de grandes chances de prospection à une société. En effet, en donnant à une petite société, le statut d’existence juridique d’un grand Etat, cette société gagne en notoriété. 

Le grand avantage qu’offre le système de délocalisation off-shore réside dans le statut juridique t l’intérêt financier. En effet, dans plusieurs pays, les belles idées d’entreprise sont étouffées par les taux d’imposition et plusieurs autres taxes financières. Par ailleurs, dans un Eta off-shore, une société ne connaît pas d’impôt. Il n’y a aucune exigence comptable. Le dirigeant est soumis à des frais de gestion très faibles. Il bénéficie également d’une protection. En minimisant les dépenses des entrepreneurs, les chances de croissance de l’entreprise sont décuplées.

Protéger facilement les intérêts de l’entreprise

La fiscalité d’une société délocalisée dans un pays off-shore n’est pas le seul élément protégé. Dans ce système, tous les intérêts de l’entreprise ou de la société sont également protégés. De ce fait, le dirigeant n’aura pas à s’inquiéter de l’état de ses actifs, car ils sont soumis à une protection totale contre tout individu moral ou physique. Aussi, ces entreprises et sociétés diffèrent des autres entreprises de par leurs atouts et leur nature.

Pour créer une société off-shore, il n’est pas réclamé au dirigeant, un capital de base. Il lui suffira de respecter les conditions strictes imposées pour la création d’une telle société. Tant qu’une société se développe en menant des activités légales, elle demeure légale dans le système off-shore. Avec les taux d’imposition parfois nuls, elle continuera à faire de grands chiffres d’affaires sans le moindre souci. Par ailleurs, ne possédant qu’un statut juridique connu, il est impossible d’avoir des visites inappropriées.

Participer à la sécurité de la vie privée des entrepreneurs

 Un autre avantage qui a permis la légalisation des sociétés off-shore est la protection qu’elles offrent au dirigeant. En effet, lorsqu’un dirigeant de société souscrit à une existence off-shore, il fait bénéficier à sa société une existence juridique dans un autre Etat. Il se crée de la concurrence qu’il pourra gagner facilement grâce aux avantages fiscaux dont il bénéficie. Par ailleurs, il ne risque rien concernant sa sécurité personnelle, car son identité est gardée en anonymat.

Il s’agit là d’une réalité qui attire plusieurs chefs de société. Grâce au système de délocalisation de société dans une Etat off-shore, il est possible de s’enrichir sans craindre les envieux et la concurrence jalouse. En gardant un anonymat total, il est impossible pour tout individu d’identifier le dirigeant de la société. Il échappa par la même occasion aux charges fiscales de son Etat d’origine en créant un compte bancaire Off-shore à sa société.

Réagir à l\'article