Jeanne Desparmet-Ruello, une vie au service de l’éducation féminine

Toute sa vie, Jeanne a œuvré pour améliorer la condition des jeunes filles dans un état inégalitaire entre filles et garçons à la fin du XIXe siècle.

 

Jeanne Desparmet-Ruello est une femme cultivée, moderne du XIX siècle, du couvent où elle a grandi, jusqu’à l’obtention de son diplôme universitaire, elle s’est instruite souvent par elle-même, apprenant, sciences, géométrie … au travers de la lecture.

Sa conviction et sa détermination ont fait d’elle une jeune instructrice de dix-huit ans à une époque où la femme est encore vue comme une mère au foyer.

 

C’est grâce à Claire Paul, professeur à Lyon, que l’on découvre cette histoire, au travers d’un roman historique, très richement documenté.

 

Le combat de Jeanne Desparmet-Ruello est donc une lutte incessante. Une lutte pour la condition féminine, pour l’instruction des jeunes filles à l’égal des garçons. Les obstacles seront nombreux quant à la création de la première école féminine de Lyon. Et certains sont d’ailleurs incroyables, comme le fait que Jeanne soit obligée de faire du porte-à-porte pour trouver de nouvelles élèves pour son établissement de Lyon qui ne compte qu’une trentaine d’inscriptions à la rentrée ! Ces obstacles nous captivent de bout à bout dans ce livre, car nous apprenons comment Jeanne les surmontes ?

 

La vie d’une femme méconnue, mais qui pourtant aura plusieurs dizaines d’années d’avance dans son combat : une véritable pionnière en la matière du droit des femmes !

https://www.claire-paul.com/

https://desauteurs-deslivres.fr/

Réagir à l\'article