Liberté et perfection – la vie de Yané Sandanski Tome 1 : un document historique étonnant !

Suite au Congrès de Berlin de 1878, les Bulgares gardent de profonds ressentiments car le traité octroie la région de Macédoine aux Ottomans. Les révolutionnaires bulgares tentent alors de reprendre possession des terres qu’ils considèrent comme étant les leurs. Parmi ces insurgés, une figure a marqué les mémoires bulgares : Yané Sandanski !

C’est la vie de ce révolutionnaire bulgare qui est exposée dans ce livre. L’autrice Mercia Mac Dermott, spécialisée dans l’histoire des Balkans, nous propose un récit authentique. En effet, son récit s’appuie sur de nombreux témoignages, sur des documents historiques ou encore sur des pages d’archives. Au pied de la majorité des pages, on découvre les sources d’informations, ou encore des annotations pour préciser un point important de l’histoire. Il s’agit donc d’un véritable document historique qui relate l’histoire de la Macédoine, à travers la biographie d’un homme. Et quel homme ! Difficile de ne pas s’émerveiller devant le charisme de ce révolutionnaire qui a hérité de son père – lui-même résistant – son sens de la justice.

« C’était quelqu’un de très humain, bien chaleureux, qui avait du charisme. Son honnêteté sans limite était contagieuse. Il avait un don pour convaincre les autres, les inspirait et les poussait à agir. »

On se laisse donc guider par l’histoire de Yané Sandanski, et on découvre ce qui l’a poussé à se rebeller contre la domination des Ottomans en Macédoine, on assiste à des batailles, on est aux premières loges dans l’affaire Miss Stone de 1901 lors de laquelle une jeune missionnaire américaine envoyée en Macédoine (alors occupée par les Ottomans) est enlevée par le révolutionnaire bulgare. La vie de Yané Sandanski est très riche en événements et pleine d’action. Il aura passé toute son existence à s’instruire ou à se battre pour défendre ses idées. On lit ce récit comme on lirait un roman d’aventure, à cela près qu’il s’agit ici d’un texte basé sur des faits réels.

« Son charisme et ses idées étaient tellement forts, que parmi ceux qu’il avait attirés dans l’Organisation, peu nombreux étaient ceux qui devenaient des traîtres. »

Et ce texte est très fort, malgré son côté romancé. La vie du révolutionnaire est sans cesse en danger, que ce soit sur le champ de bataille ou lors des différentes réunions avec l’organisation révolutionnaire car ses actions lui valent d’être recherché par les autorités. L’autrice est parvenue à mettre en avant toute la tension qui règne tout au long du parcours de Yané Sandanski. Les combats difficiles, les pressions politiques, les questions qu’il se pose sur le véritable but de l’organisation révolutionnaire à laquelle il appartient… le tout en fait un récit passionnant, et très prenant. On dévore cette biographie. La lecture très fluide y est pour beaucoup.

On apprend également beaucoup de choses. Yané Sandanski est peu connu en France, comme l’histoire des Balkans qui est souvent incomprise. Et c’est bien dommage car il y a beaucoup à dire. C’est une très belle occasion de découvrir l’exceptionnelle histoire de cet homme exceptionnel !

ISBN : 978-2-492375-04-0

Prix 18.90€

Site de l’auteure : https://zoya-dubois.fr/

Autres romans à découvrir :

Les 9 vies d’Ezio : un récit de vie palpitan

Viens ! le dernier roman de Serge Marignan

Réagir à l\'article