Loading

Blépharoplastie sur paris – Questions et réponses

La blépharoplastie ou opération des paupières : qu’est-ce que c’est ?

La blépharoplastie est une intervention chirurgicale qui permet la correction esthétique de défauts, de nature congénitale ou dus au vieillissement, tels que les poches sous les yeux, la paupière tombante ou la paupière orientale.
La chirurgie de blépharoplastie est une solution valable, non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi d’un point de vue fonctionnel : la chirurgie de blépharoplastie est également recommandée pour résoudre les entraves au champ visuel dues à une défaillance des tissus et/ou des muscles dans la zone orbitale.

La blépharoplastie consiste à retirer l’excès de peau et/ou de graisse de la paupière supérieure et/ou inférieure, en respectant l’aspect morphologique naturel du patient. La blépharoplastie est une pratique chirurgicale très demandée, tant par les femmes que par les hommes, dès l’âge de trente-cinq ans. Le résultat de la chirurgie de blépharoplastie permet un rajeunissement général de l’apparence du visage et une amélioration de la qualité de la vision.

La nécessité de consulter le chirurgien pour subir une blépharoplastie peut être liée à plusieurs facteurs : de l’esthétique à l’inconfort fonctionnel.

Il n’est pas possible d’établir a priori le bon moment pour avoir recours à la blépharoplastie, même si, d’une manière générale, le vieillissement de la peau autour des yeux, et les implications qui en découlent, commencent à être évidents et peu tolérés à partir de 35 ans : la tâche du chirurgien est d’établir s’il s’agit d’une solution valable pour le patient qui se trouve devant lui.

De nombreux patients choisissent la blépharoplastie pour le rajeunissement de l’apparence de leur visage : c’est une demande qui concerne à la fois les femmes et les hommes, dans un pourcentage assez homogène.

La chute des paupières et les poches sous les yeux ne sont pas seulement des phénomènes typiques de la manifestation naturelle du vieillissement, mais peuvent être liés au mode de vie, à un facteur héréditaire ou à un type génétique : une tache gênante qui, à long terme, si elle n’est pas corrigée chirurgicalement, en plus de donner un aspect fatigué et négligé, provoque une lourdeur et une fatigue de la vision.

La blépharoplastie représente un remède valable et durable, préférable aux alternatives non chirurgicales qui peuvent s’avérer inutiles et, dans certains cas, même nuisibles. Malgré les prémisses, il y a beaucoup de gens qui n’envisagent pas une blépharoplastie pour corriger les défauts liés à la peau autour des yeux, car ils ont peur d’un changement esthétique trop drastique. Dans ce cas, le choix du chirurgien est un facteur déterminant dans l’évaluation de ce qu’il faut faire : le patient doit être informé, en fonction de la situation initiale, du résultat possible que l’on peut obtenir avec la blépharoplastie, en excluant les faux espoirs.

Le choix d’une blépharoplastie : une procédure simple mais précise

La chirurgie de blépharoplastie est une procédure assez simple, qui nécessite une certaine précision dans l’exécution, ainsi qu’un sens esthétique et une connaissance approfondie de l’anatomie de la zone traitée.
La blépharoplastie peut être effectuée sur la paupière supérieure (blépharoplastie supérieure), la paupière inférieure (blépharoplastie inférieure) ou les deux paupières (blépharoplastie complète).

Ce type d’intervention chirurgicale consiste à travailler sous anesthésie locale, combinée à une légère sédation intraveineuse. La blépharoplastie est pratiquée en hôpital de jour : le patient est libéré dans la journée. La durée de l’intervention chirurgicale de blépharoplastie peut être quantifiée en environ une demi-heure par zone.

Blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie supérieure vise à corriger les défauts des paupières supérieures.  La procédure chirurgicale de blépharoplastie dans la zone supérieure, implique la pratique d’une incision de forme elliptique, dont un sommet se trouve près du canthus interne de l’œil et l’autre quelques millimètres au-delà du canthus externe. L’incision est faite de telle sorte que la suture finale puisse tomber dans un pli de peau normal lorsque l’œil est ouvert. L’opération se termine par l’application des points dermiques, pour éviter la formation de cicatrices visibles, qui seront enlevées au bout de trois jours.

Blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie de la partie inférieure, par contre, se concentre sur la zone sous l’œil.

L’intervention chirurgicale de la blépharoplastie inférieure nécessite une incision de 3 mm sous les cils, l’élimination de l’excès de graisse dans la partie médiane, latérale et interne et l’application de 3 ou 4 points de suture, qui sont pratiquement invisibles puisqu’ils se trouvent juste sous la rime des paupières. Les points de suture appliqués pour la blépharoplastie inférieure sont retirés environ 4 jours après l’opération.

Les résultats de la chirurgie de blépharoplastie sont appréciables après une vingtaine de jours et ont un effet durable, qui varie d’une personne à l’autre.

La blépharoplastie postopératoire : en quoi consiste-t-elle ?

Toujours pour la blépharoplastie, la phase postopératoire doit être suivie avec un soin particulier afin d’obtenir une cicatrisation optimale. Après avoir subi une blépharoplastie, il est essentiel d’appliquer de la glace à une heure d’intervalle pendant les deux premiers jours. La glace sert à réduire les contusions dans la zone traitée. En effet, avec l’intervention de blépharoplastie, des ecchymoses peuvent se former dans la zone sous-alpébrale : l’œdème disparaît en quelques jours. Le protocole postopératoire comprend également une thérapie antibiotique. Dans le mois qui suit l’opération, il est nécessaire de se protéger adéquatement du soleil ; évitez le sauna et le bain turc.

Contre-indications possibles ?

C’est une technique très précise : les contre-indications peuvent être liées à une réduction excessive de la peau ou de la graisse sous-cutanée. Il est donc conseillé de toujours s’en remettre à des mains expertes.

Le délai recommandé pour subir une blépharoplastie ?

La saison hivernale est sans aucun doute le meilleur moment pour subir une blépharoplastie.

Est-ce une intervention dangereuse ?

Comme indiqué plus haut, la blépharoplastie est une technique assez simple, qui nécessite une certaine expérience et de la précision. Il est essentiel de demander l’avis d’un personnel expérimenté et de suivre à la lettre les conseils post-opératoires. Le risque d’utiliser une technique non professionnelle est lié au résultat : une blépharoplastie, si elle est mal réalisée, pourrait aggraver la situation du patient.

La blépharoplastie convient-elle à tout le monde ?

La demande de blépharoplastie est assez élevée pour les deux sexes, à partir de 30 ans. Ce type de chirurgie convient à tous, après évaluation par le chirurgien. L’état de santé est essentiel pour pouvoir pratiquer la blépharoplastie en toute sécurité.

La blépharoplastie nécessite les tests suivants :

  • les tests sanguins
  • l’électrocardiogramme

En savoir plus : https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-visage/chirurgie-esthetique-des-yeux

Réagir à l'article