Quel est le salaire d’un rédacteur web freelance ?

Quel est le salaire d'un rédacteur web freelance ?
Quel est le salaire d'un rédacteur web freelance ?

Le métier de rédacteur web freelance appartient aux métiers digitaux qui sont aujourd’hui considérés comme des professions émergentes de l’internet. Apparu avec l’arrivée d’internet dès les années 2000, le rédacteur web assure la rédaction du contenu d’un site web. Il peut ici s’agir de la création d’articles de blog, la réalisation de fiches produits, mais également, dans le cas d’une spécialisation, de pages de ventes ou de storytelling.

Quelle formation pour le rédacteur et la rédactrice web ?

De nombreuses personnes désirant devenir rédacteur web s’imaginent pouvoir tout simplement s’installer, estimant que leur niveau de français est bien suffisant pour exercer. Cette erreur cause bien des déboires à nombre d’entre elles puisque, nous allons le voir, pour travailler en tant que rédacteur web, dégager un salaire de son travail et avoir des clients fidèles, cela implique d’avoir certaines connaissances techniques pointues.

Pourquoi suivre une formation de rédacteur web pour mieux gagner sa vie ?

Il existe deux types de rédacteurs web : celui qui suit une formation en ligne ou en présentiel  et celui qui se forme de façon autonome. Suivre une formation vous permet de découvrir l’ensemble du métier de rédacteur web, de comprendre le référencement SEO, d’être familiarisé avec l’ensemble des supports de la rédaction web et pouvoir, à terme, vous dégager un revenu qui vous permettra de vivre correctement de votre activité.

Le futur rédacteur freelance se formant de façon autonome a tout à fait la possibilité d’arriver au même résultat sous réserve de vraiment dégager du temps, d’être studieux et de trouver les bons renseignements. Le métier a considérablement évolué, nous sommes aujourd’hui loin des mots-clés fourrés à l’envi, des textes qui n’avaient que pour but de contenter Google. La rédaction moderne privilégie à la fois l’utilisateur (l’UX) et les moteurs de recherches.

Apprendre à rédiger à la fois pour l’utilisateur et Google

Si vous pensez que le métier se limite à rédiger du contenu pour vos clients, vous êtes dans le faux. Si vous pensez que vos contenus ne doivent s’adresser qu’à Google, vous êtes aussi à côté ! La rédaction web travaille les deux en parfaite harmonie (ou du moins, elle essaie !).

Cela passe donc par :

  • du contenu riche pour l’utilisateur ;
  • des réponses à son problème ou à ses questions ;
  • des mots-clés principaux et secondaires adaptés au champ sémantique pour Google ;
  • des liens internes et externes de qualité ;
  • des techniques de référencement comme le netlinking.
Apprendre à rédiger à la fois pour l’utilisateur et Google
Apprendre à rédiger à la fois pour l’utilisateur et Google

Toutes ces techniques font partie intégrante du métier de rédacteur web freelance et permettent à celui-ci de trouver une clientèle qui sera en attente de contenus de qualité, pour lui permettre de grimper dans la SERP de Google.

Vous pouvez explorer davantage le sujet en consultant le magazine pour les rédacteurs web : https://redactionzen.com/

Comment composer son salaire de rédacteur web ?

Avant de parler de salaire, il nous faut aborder la notion de chiffre d’affaires. Il correspond aux montants des factures hors taxes émises en fin de mois. Votre chiffre d’affaires doit ainsi être suffisant pour payer :

  • votre salaire net (ce qui rentre réellement dans votre poche) ;
  • vos charges sociales (que vous payez mensuellement ou trimestriellement) ;
  • vos frais de fonctionnement.

Une fois ces trois postes retirés de votre chiffre d’affaires, il reste un solde qui vous permet d’avoir un fond de trésorerie et qui, pour une entreprise classique, s’apparente (de loin, mais je simplifie volontairement ici le fonctionnement) au bénéfice de l’entreprise (CA – salaire – charges – frais).

Vous l’aurez compris, pour dégager un salaire de votre activité, vous devez réaliser bien plus que celui-ci !

Comment calculer son prix en rédaction de contenu ?

Votre statut de rédacteur web freelance vous laisse les mains libres pour proposer votre tarif. Celui-ci dépend de votre spécialisation, de votre formation, de votre ancienneté dans le métier et de votre capacité à savoir vendre votre future rédaction, sans oublier le budget de votre client. Hé oui, un rédacteur est avant tout un entrepreneur qui gère une véritable entreprise.

Le rédacteur facture généralement ses missions au mot. Si l’on trouve des missions à des prix extrêmement bas, comme ceux proposés par des plateformes, d’autres vous permettent de gagner entre 100 et 200 € par texte de 1 000 mots, suivant le sujet et le budget de votre client.

Sachez néanmoins que la plupart des missions en freelance, hors plateforme, sont facturées entre 0.06 € et 0.10 € le mot, ce qui vous fait gagner entre 60 et 100 € pour un texte de 1 000 mots.

Vous pouvez également choisir de travailler au forfait, soit X € pour un texte. Tout dépend de votre façon présenter votre offre. Il n’y a pas de meilleure méthode qu’une autre et tout dépend également du client.

Par contre, fuyez les propositions payées à l’heure ! Vous ne pouvez connaître à l’avance le nombre d’heures nécessaires pour la rédaction d’un texte.

Que comprend ce prix de rédaction ?

La réponse est : tout ! Les recherches sur le sujet, la sélection des mots-clés principaux et secondaires, la création du plan de texte, la rédaction en elle-même, la livraison sur le support de choix de votre client.

Ce que le prix ne comprend pas
Votre client doit vous remettre ce que l’on appelle un brief. Il s’agit d’instructions comprenant :

  • le nombre de mots ;
  • le plan éventuel ;
  • le mot-clé principal ;
  • le ton et le style demandé ;
  • le délai de rédaction.

C’est ensuite à vous de jouer !

Comment calculer mon salaire net de rédacteur web freelance ?

Voici une méthode simple pour calculer votre salaire net de rédacteur web freelance :

Nombre de mots rédigés par mois x prix au mot : par exemple vous êtes capable de rédiger 2 000 mots par jour au prix de 0.05 €, soit 100 €/jour x 20 jours = 2 000 € de chiffre d’affaires duquel vous retirerez vos frais et vos charges sociales. Vous aurez ainsi votre salaire net.

Tout dépend ici de votre statut, si vous êtes autoentrepreneur en microentreprise, vos charges varient selon votre situation (demande de l’ACCRE notamment). Si vous êtes en coopérative ou en portage et avez un statut de salarié, vos charges sociales peuvent atteindre 45 % de votre chiffre d’affaires. Soyez donc prévoyant !

On peut dire, pour conclure, qu’un rédacteur web en microentreprise peut réaliser entre 1 000 et 4 000 € par mois de chiffre d’affaires et gagner, selon sa situation, entre 500 et 3 000 € net.

 

 

 

 

 

 

Réagir à l\'article
Accros à l’actu sur internet, vous aimez suivre l'actualité,alors suivez le site Kivupress ;Je suis passionnée par les Technologies du Web, l'information en générale. Je vous invite à proposer des actualités en nous adressant une news via le formulaire de contact. Nous publions toutes les informations chaudes du moment ; des news toutes fraiches que vous nous apporterez. Au plaisir d’échanger sur vos besoins.
Aimable et Souriante