Loading

Symptômes du Coronavirus

Les symptômes de la maladie à coronavirus (COVID-19) sont très similaires à ceux de la grippe et parfois à ceux d’autres syndromes du temps froid. On peut citer les plus courantes au coronavirus, mais la prévalence de l’une ou l’autre dépend aussi de l’individu.

Trois grands signaux d’alarme peuvent se déclencher : la fièvre, la toux sèche et la difficulté à respirer. C’est l’ampleur et la gravité de ces trois signaux que les chiffres fournis pour l’urgence sanitaire tentent d’évaluer.

La fièvre peut augmenter considérablement, ce qui donne généralement l’alerte lorsqu’elle ne passe pas avec les antipyrétiques et dépasse 37,5. En présence d’une fièvre, selon la réglementation en vigueur, il est nécessaire de rester isolé dans la maison. Dans la plus grande étude réalisée en Chine sur 55 924 cas confirmés en laboratoire (étude à laquelle nous nous référerons désormais pour les pourcentages), la fièvre occupait la première place avec une prévalence de 87,9 %.

La toux est décrite comme sèche, irritable et persistante, sans mucosité et était présente dans 67,7 % des cas.

L’essoufflement, la difficulté à respirer, à parler (type apnée) est de 18,6 % des cas, mais dans les numéros d’urgence, il est jugé important (avec la fièvre qui ne baisse pas et la toux insistante) de donner l’alerte.

Les autres symptômes par ordre de prévalence sont : la fatigue (38,1%), la production d’expectorations (33,4%), le mal de gorge (13,9%), les maux de tête (13,6%), la myalgie ou l’arthralgie (14,8%), les frissons (11,4%), les nausées ou vomissements (5,0%), la congestion nasale (4,8%), la diarrhée (3,7%), la toux avec du sang (0,9%) et la congestion conjonctivale (0,8%).

Les personnes atteintes de COVID-19 développent généralement des signes et symptômes en moyenne 5 à 6 jours après l’infection (la période d’incubation maximale est de 14 jours).

Réagir à l'article