Loading

Liposuccion homme et femmes Lausanne

Source : https://www.entourage.ch/fr/technologies/chirurgie-esthetique/liposuccion/

La lipoaspiration ou liposuccion, est l’une des procédures les plus populaires en chirurgie esthétique en Suisse à Lausanne. Nous traitons presque toutes les zones du corps comme l’abdomen, les hanches, l’intérieur et l’extérieur des cuisses, la zone autour du genou, les chevilles et la région des seins.

Elle permet de réduire la graisse corporelle par liposuccion ou liposuccion à l’aide de canules qui sont insérées dans le tissu adipeux. Il ne s’agit pas seulement de la graisse abdominale, mais aussi des cuisses, des fesses, des genoux.

Combien de temps dure-t-elle ? L’opération dure de 60 à 120 minutes.

Quel est le postopératoire et le cours ? Le patient reprendra ses activités quotidiennes normales quelques jours après l’opération.

L’OPÉRATION EST-ELLE INDIQUÉE POUR VOUS ?

La chirurgie de liposuccion est indiquée chez les personnes de poids relativement normal qui présentent une adiposité localisée.
Ces dépôts adipeux peuvent être une conséquence de facteurs constitutionnels et peuvent difficilement être éliminés par un régime alimentaire ou de l’exercice physique. Les meilleurs résultats sont obtenus chez les patients à un âge relativement jeune, car l’élasticité de la peau et sa capacité à se rétracter en s’adaptant aux tissus sous-jacents peuvent être exploitées.

Procédure :

Nous aspirons la graisse présente dans le tissu sous-cutané à l’aide de fines canules, insérées par des incisions d’environ 2-3 mm, généralement positionnées dans les plis naturels et donc pratiquement invisibles. Selon l’importance et le choix du patient, nous pratiquons cette opération sous anesthésie locale ou générale, en ambulatoire, en hôpital de jour ou en hospitalisation d’un jour.

APRÈS LA CHIRURGIE

Après l’opération, de petites ecchymoses peuvent apparaître dans les zones traitées et disparaître en quelques jours. Le processus de guérison est progressif, la rétention d’eau et le gonflement après l’opération régressent plus ou moins rapidement selon les facteurs individuels et les zones où l’opération a été pratiquée. Il vous faudra attendre quelques semaines avant d’apprécier le résultat final. Pendant cette période, il est utile de subir des traitements de drainage lymphatique. L’utilisation de gaines élastiques pendant 3-4 semaines est recommandée pour assurer une pression constante sur la zone traitée et favoriser une guérison homogène. Le retour aux activités normales est possible après quelques jours. Vous pouvez reprendre une activité sportive après 10 à 15 jours. Les très petites cicatrices seront pratiquement invisibles et il n’est pas nécessaire d’enlever les points de suture.

QUESTIONS FREQUENTES sur la Liposuccion

Nous avons rassemblé pour vous, chers lecteurs, les questions les plus fréquentes que nous posent les patients au sujet de la chirurgie de liposuccion pratiquée à Lausanne

En général, l’anesthésie générale est utilisée, mais dans des cas particuliers, une anesthésie locale peut être utilisée avec une légère sédation.

Quelle est l’anesthésie recommandée pour l’opération ?

Cela dépend de la taille de la zone à traiter mais dans la plupart des cas, une anesthésie locale avec sédation est utilisée en présence de l’anesthésiste.

Quel est le temps de repos recommandé après l’opération ? Et après combien de temps peut-on reprendre une activité sportive ?

En général, au bout d’une semaine, vous pouvez reprendre la routine quotidienne normale, tandis que les activités de gymnastique peuvent être reprises après 15/20 jours.

Quels sont les risques associés à l’opération ?

Les risques sont ceux communs à toutes les autres opérations, pour autant que les règles normales de sécurité soient respectées.

Combien de contrôles sont nécessaires après l’opération ?

Les contrôles ont généralement lieu après trois jours, une semaine, un mois.

Est-il nécessaire de prendre des précautions particulières avant l’opération ?

Pas de précautions particulières.

Y a-t-il des périodes de l’année où une intervention chirurgicale est la plus conseillée ?

Il n’y a pas de périodes plus appropriées que d’autres.

Y a-t-il des limites d’âge pour subir l’opération ?

En théorie, il n’y a pas de limites, sauf celles fixées par le bon sens du chirurgien.

Quelle est la différence entre la liposuccion, la liposculpture et la chirurgie de liposuccion ?

Il n’y a pas de différence entre la liposculpture et la lipoaspiration : ce sont deux façons différentes d’appeler la même technique chirurgicale.

Avec un bon régime alimentaire, peut-on obtenir les mêmes résultats qu’avec une liposuccion/liposculpture ?

Avec un régime alimentaire, il n’est pas possible d’éliminer des localisations de graisse particulières et limitées qui peuvent être remodelées de manière sélective avec la liposuccion.

L’opération de lipoaspiration/liposculture peut-elle être facilitée par un régime alimentaire antérieur ?

Habituellement, lorsqu’un patient est en surpoids et se tourne vers le chirurgien pour éliminer l’excès de graisse, un régime est recommandé afin qu’une fois l’excès de poids éliminé, il puisse agir de manière sélective sur les accumulations résiduelles.

L’amincissement obtenu après une opération de liposculpture/liposuccion est-il clairement visible ?

En parlant de remodelage et non d’amaigrissement (résultat spécifique d’un régime), il est certain que le résultat de la liposuccion est souvent visible de façon frappante.

La mésothérapie peut-elle être une solution alternative à la liposuccion/liposculture ?

La mésothérapie est une technique non chirurgicale qui n’est pas comparable à la liposuccion et ne peut être une alternative.

Une éventuelle grossesse peut-elle être influencée par une opération de liposculpture/lipoaspiration ?

Non, il ne peut y avoir aucune corrélation entre la liposuccion et une grossesse ultérieure.

Quels types d’anesthésie locale sont actuellement utilisés ? Et au total ?

Les deux méthodes sont utilisées en fonction de la durée de l’opération et de la taille de la zone à traiter, mais généralement, une anesthésie locale avec une légère sédation est utilisée dans la majorité des cas.

La liposuccion/liposculture peut-elle également avoir de bons résultats au niveau des mollets, des chevilles et des jambes en général ?

Il est certain que de bons résultats peuvent également être obtenus dans ces zones des jambes, à condition que l’opération soit effectuée par des mains expertes, étant donné la particularité des zones à traiter.

En présence de problèmes circulatoires, l’opération de liposculpture/lipoaspiration est-elle conseillée ?

Tout problème de nature locale ou générale doit être résolu avant une intervention de chirurgie esthétique, qu’il s’agisse de liposculpture/lipoaspiration ou autre.

À l’heure actuelle, les risques liés à la chirurgie de liposuccion sont-ils encore élevés ?

Il convient de préciser que les risques liés à la chirurgie de liposuccion n’ont jamais été plus élevés ou plus importants que d’autres opérations, à condition qu’elle soit effectuée dans un environnement approprié (salle d’opération) et après des examens cliniques minutieux (analyses sanguines, électrocardiogramme, etc.). L’idée que la liposuccion est une intervention particulièrement risquée est uniquement liée au fait que, s’agissant d’une intervention apparemment simple, elle est parfois pratiquée par des mains inexpérimentées et dans un environnement inadapté, avec des conséquences désastreuses.

Une opération de liposuccion entraîne-t-elle un relâchement de la peau dans la zone traitée ?

Le drainage lymphatique est-il recommandé en phase post-opératoire ? Et en quoi consiste-t-elle ? Comment peut-on l’exécuter ?

Il est certainement conseillé d’effectuer un drainage lymphatique au moins 15 jours après l’opération pour favoriser la réabsorption de l’œdème post-opératoire normal ; le drainage lymphatique peut être effectué manuellement ou mécaniquement avec un équipement approprié tel que l’Endermologie LPG.

La chirurgie de liposuccion peut-elle entraîner une limitation future de l’activité physique ?

Non, sauf dans la période post-opératoire immédiate, la liposuccion n’entraîne aucune limitation de l’activité physique.

Combien de temps la gaine doit-elle être portée après l’opération ?

Il est recommandé de porter la gaine pendant 2 à 3 semaines après l’opération.

 

Réagir à l'article