Dropshipping : tout savoir

Actuellement, le monde du commerce a adopté un système de commercialisation nommé dropshipping, et ce n’est pas par hasard. Si vous décidez de vendre un produit ou d’ouvrir une boutique, ce système est fait pour vous.

Mais avant de se lancer, il est primordial de connaître son fonctionnement. À cet effet, cet article va vous guider pour tout savoir sur la méthode de dropshipping.

Définition et principe du dropshipping

Si vous êtes porteur de projet en e-commerce, vous avez sûrement entendu ce terme « dropshipping ».

Par contre, si vous ne l’avez pas encore entendu, on va vous la définir. Le dropshipping est un système de commercialisation pour faire facilement la vente en ligne et devenir un e-marchands en quelques clics. C’est donc la méthode pour vendre les produits de ses fournisseurs sans les stocker.

Son principe est très simple. En gros, il vise à spécialiser ces deux fonctions.

  • L’e-commerçant : qui se concentre sur le marketing et les commandes des clients
  • Le fournisseur : qui reçoit la commande et expédie les produits aux clients

Donc, vous l’aurez compris, le dropshipping implique trois acteurs principaux, dont les internautes, un dropshipper, et un fournisseur.

Les étapes pour démarrer son business

Le principal argument reçu autour du dropshipping est de pouvoir vendre en ligne et gagner de l’argent. Mais comment fait-on pour démarrer ? Il existe quelques étapes pour lancer son site e-commerce, et gagner un revenu.

Commencer par créer votre propre site e-commerce. Ceci est relativement facile et nécessite un investissement financier minimal.

Pour la seconde étape, encaissez-vous sur le produit à vendre, mais également sur les fournisseurs avec lesquelles vous allez travailler pour fournir vos produits. Des sites spécialisés en dropshipping existent pour faciliter votre recherche, mais assurez-vous qu’il détient le stock nécessaire et s’occupe de l’emballage et l’expédition pour vous.

Ensuite, libre à vous de le commercialiser à votre site, à travers des images, des vidéos, et des prix attractifs. Il est important de préciser que dans cette méthode de dropshipping, bien que vous n’ayez pas besoin de stocker les produits, vous aurez tout de même besoin d’un argent au début du business.

Les risques sur le dropshipping

Jusqu’ici, les avantages du dropshipping sont nombreux et attrayants. Mais, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire de connaître également ses points négatifs.

La communication des données à votre fournisseur doit être très pertinente pour éviter toute erreur d’expédition (nom, prénom, adresse, ville, quantité, etc.). La dépendance d’un seul fournisseur présente également des risques pour votre structure. De même, le traitement de la commande ne vous est pas exclusif. Ainsi, il se peut qu’il y ait une rupture de stock au moment de la commande du client, ou une impossibilité de personnaliser le colis envoyé.

 

Autres articles

Réagir à l\'article
Traductrice de formation, je suis spécialisée dans l'actualité , voyage, lifestyle et la culture -
Selma